Cession Commerce

1 million d’euros pour les commerces en centre-ville

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

1 million d’euros pour les commerces en centre-ville

Le gouvernement veut agir face à la désertification des centres-villes. Il débloque notamment 1 million d’euros sur les fonds Fisac pour financer les stratégies de développement urbain.

« Aujourd’hui, un local commercial sur 10 est inoccupé », a déclaré  Martine Pinville, secrétaire d’Etat au commerce et à l’artisanat lors de la remise du rapport par l’Inspection générale des Finances (IGF) et le Conseil général du développement durable (CGEDD) sur la revitalisation commerciale des centres-villes.

Les villes de moins de 100 000 habitants les plus touchées


En effet, ce rapport constate l’accentuation du phénomène de la vacance commerciale dans les centres-villes, dont le taux est passé de 6,1 % à 10,4 % entre 2001 et 2015. Un phénomène qui touche fortement les villes moyennes (de 10 à 100 000 habitants) et qui résulte de trois facteurs pouvant se conjuguer : un tissu socio-économique fragile, un déséquilibre concurrentiel entre les commerces de périphérie et du centre-ville et la perte d’équipements structurants ou de services du quotidien.

A cette occasion, Martine Pinville a annoncé que le gouvernement allait réserver 1 million d’euros sur les moyens du FISAC (Fonds d’intervention pour les services, l’artisanat et le commerce) pour "financer dès que possible les stratégies de développement urbain, les nouveaux partenariats entre les acteurs publics et privés, et le développement du management de centre-ville."

Accélérer la transition numérique


Autre priorité : accélérer la transition numérique du "petit commerce", en s’appuyant sur les recommandations du Conseil national du numérique, qui devraient être rendues publiques d’ici quelques semaines. Comme par exemple la mise en place de plates-formes mutualisées, de solutions logistiques partagées….

Dans le cadre de ce rapport, l’IGF et le CGEDD préconisent un agenda « France Commerces », dont la mise en oeuvre requerrait une mobilisation des commerçants et collectivités locales.

16 recommandations ont été formulées autour de 5 leviers d’action : encourager la définition de stratégies locales pour le développement du commerce, mieux assurer les équilibres avec des règles d’urbanisme commercial rénovées, coordonner les acteurs avec la promotion des managers de centre-ville, accompagner les commerçants dans leur adaptation au commerce de demain mais aussi mobiliser et gérer le foncier commercial.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises