Cession Commerce

10 mesures pour sauver les détaillants en chaussures

Par Sophie MENSIOR - Le 21 / 02 / 2019
Suivre sur Twitter

10 mesures pour sauver les détaillants en chaussures

Dans un contexte difficile pour l’équipement de la personne, la Fédération des détaillants en chaussures de France (FDCF) propose 10 mesures pour assurer la pérennité du secteur.

Si les soldes d’hiver ont permis de « sauver la mise », les détaillants en chaussures devraient terminer l’année 2018 en dessous des prévisions, éprouvés par les baisses de chiffres d’affaires de 20 à 50 % tous les samedis de décembre, en raison des manifestations des Gilets Jaunes.

C’est pourquoi, dans un contexte difficile, la Fédération des Détaillants en chaussures de France (FDCF) propose au Premier Ministre 10 mesures urgentes pour assurer la pérennité du secteur.

5 mesures pour favoriser une égalité de concurrence entre tous les acteurs du commerce 

 A savoir asseoir la taxe foncière sur la surface de vente du magasin uniquement, en exonérant l’espace consacré au stock, qui est important compte tenu de la nécessité d’entreposage sur une longue période spécifique à la profession.

Concernant la TVA sur les ventes réalisées par les sites d’e-commerce basés en dehors de la France, la FDCF propose qu’un dispositif de retenue à la source soit mis en place. Ainsi lorsque l’acheteur paie en ligne, sa banque prélève automatiquement 20 % du montant et le reverse sur un compte du Trésor.

Autres suggestions : la création de zones franches au cœur des villes et des bourgs, d’un dispositif pour les locaux commerciaux de centre-ville similaire à celui de la loi Pinel pour les locaux d’habitation, instauration d’un crédit d’impôt investissement numérique pour le commerce physique, sur le modèle du crédit d’impôt recherche.

3 propositions pour revitaliser les centres-villes et redynamiser l’activité des détaillants en chaussures

 

C'est à dire institutionnaliser une semaine du commerce des centres-villes et centres-bourgs, impliquer étroitement les commerçants des centres-villes et des centres bourgs dans les décisions des commissions concernant l’urbanisme commercial et créer une cartographie annuelle exhaustive du commerce en France.


Par ailleurs, la fédération considère qu’il est fondamental de maintenir et de privilégier les soldes. Elle souhaite le retour au respect de la réglementation du prix de référence et suggère de redonner aux soldes leur attractivité, en limitant, par exemple à 20 % les rabais de prix liés aux promotions.

2 préconisations pour faciliter la création, la reprise et la transmission d’entreprises de détaillants en chaussures

Elle demande au gouvernement que la BPI ou autres organismes bancaires cautionnement les crédits bancaires à des taux favorables pendant les 3 premières années de l’activité du créateur ou du repreneur d’entreprise.

Elle propose des mesures favorisant des sources de financement complémentaires et la création d’un amortissement fiscal : reprise d’une entreprise par un salarié via un amortissement fiscal de l’investissement pour le salarié et un abattement de la plus-value de cession pour le vendeur, étalement sur 3 à 5 ans du paiement des droits de mutation dus par le repreneur, défiscalisation d’une partie de l’investissement en déduction de l’IR, déduction pendant les 3 premières années des pertes subies par les investisseurs sur la base imposable de l’IR.



 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises