Cession Commerce

2007, meilleure année depuis le nouveau millénaire

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

ooaa

La profession peut se réjouir. Telle est la conclusion de l'étude publiée par le Comité professionnel de développement de l'horlogerie, de la bijouterie, de la joaillerie et de l'orfèvrerie. Portée par le développement de la fantaisie et de l'argent depuis 2002, la consommation de bijoux bénéficie en 2007 du redressement du rayon or et d'une nouvelle progression de l'argent. La consommation a, en effet, augmenté de 5 % en 2007 pour atteindre son plus haut niveau depuis 2000 à 5,4 milliards d'euros.
Le dynamisme du secteur touche en premier lieu les montres, + 11 %, avec une mention spéciale pour les modèles luxe d'un montant supérieur à 3 000 euros, + 22 %. Une tendance au haut de gamme que l'on constate également dans la progression des bijoux à plus de 1 000 euros, + 7 %, au détriment de ceux à moins de 300 euros, - 3 %. Côté pierres, les diamants ont davantage les faveurs des consommateurs que les pierres de couleurs, visiblement passées de mode.
Signalons toutefois que l'essor de la consommation ne se traduit pas par le même dynamisme côtés industriels français. L'essentiel de la croissance est dû aux importations tandis que la production locale accuse un repli de 4 %.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises