Cession Commerce

87 repreneurs accompagnés par Ile-de-France Transmission en 2015

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Lancé en 2010, le dispositif Ile-de-France Transmission permet un accompagnement et un financement des projets de reprise d’entreprise. Il a battu un nouveau record en 2015.

A l’occasion du Salon des Entrepreneurs 2016, qui se tient les 3 & 4 février, Initiative Ile-de-France, le réseau de financement et  d’accompagnement à la création d’entreprises, présente le bilan d’Ile-de-France Transmission, le dispositif de soutien à la reprise d’entreprise "à potentiel" en Ile-de-France.

Créé en 2010 par Initiative Ile-de-France avec le soutien de la région Ile-de- France et la Caisse des Dépôts, ce dispositif a déjà accordé près de 400 prêts d’honneur à 0 % pour la reprise de 427 entreprises, ce qui a permis de créer et sauvegarder 4 000 emplois.  
 

Effet de levier

Ces prêts d’honneur, d’un montant moyen de 37 860 € ont permis d’améliorer sensiblement l’accès au crédit bancaire des repreneurs, qui ont levé 177,3 M€ de prêts bancaires associés, soit un effet de levier de 11,7. Le montant moyen du plan de financement des repreneurs accompagnés est ainsi de 824 000 €.

Pour la seule année 2015, ce sont ainsi 87 repreneurs (+ 6 % par rapport à 2014), qui se sont vus accorder 3,2 M€ de prêts d’honneur et ont ainsi mobilisé 37 M€ auprès des banques, ce qui a permis de créer ou maintenir 816 emplois franciliens (+ 9 % par rapport à 2014).

 
Maximiser les chances de réussite

Ile-de-France Transmission est un fonds de prêt d’honneur à 0 %, dédié spécifiquement  au financement des projets de reprise d’entreprises franciliennes, qui maintiennent un minimum de 3 emplois équivalents temps plein et dont le montant du plan de financement est supérieur à 100 000 €.

Le prêt, qui peut aller jusqu’à 70 000 euros, permet d’augmenter ses fonds propres et créer  un effet de levier auprès des banques. Est associé à cette offre de financement un accompagnement humain, qui a pour but de maximiser les chances de réussite  des repreneurs.

Ainsi, pour les entreprises qui bénéficient de ce dispositif,  le taux de réussite à 3 ans est de 90 %, un taux supérieur à la moyenne nationale.
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises