Cession Commerce

Activité hôtelière : le haut de gamme tire la croissance

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

2010 a été marquée par un retournement positif du cycle hôtelier, dès la fin du premier trimestre, tiré par une amélioration progressive des taux d'occupation depuis la fin 2009 (+1,6 point sur 2010), indique la société de conseil dans le secteur de l'hôtellerie MKG Hospitality. Mais aussi par une reprise progressive des prix moyens dès le début de l'année. La conjonction de ces 2 facteurs se traduit, sur l'ensemble de l'année, par une croissance de l'indicateur de référence, le RevPAR (Revenu par chambre disponible ) de +6,4 % (56,5 euros). 

C'est surtout l'hôtellerie haut de gamme qui tire la croissance, avec une plus forte poussée du taux d'occupation et du prix moyen grâce au retour de la clientèle d'affaires internationales à fort pouvoir d'achat, à l'amélioration de la parité dollar/ euro, qui a profité à la clientèle américaine. 

Paris et la région parisienne profitent de leur statut de porte d'entrée internationale majeure et de la bonne tenue des grands salons et congrès internationaux. La capitale frôle les 80 % d'occupation et affiche une croissance à 2 chiffres de son RevPar (+11,5 ). 

En province, les situations sont plus contrastées. Le contexte est plutôt favorable à Nice (+9,9 %), Montpellier (+9,6 %), Bordeaux (+7,6 %), et surtout à Metz ( +12,2 %), en raison de l'ouverture de son musée Beaubourg. En revanche, la situation est plus difficile pour des métropoles comme Lille (+2,4 %), Lyon (+2,2 %), Toulouse (+1, 6 %) et Marseille (-0,7 %). 


Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises