Cession Commerce

Activité morose pour les cafés, hôtels et restaurants

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Selon le Synhorcat (syndicat des hôteliers, restaurateurs, cafetiers et traiteurs),  la restauration a enregistré, dans la capitale une diminution de son activité structurelle de l'ordre de 10,2 % pour le premier trimestre 2009. 
Les régions souffrent encore plus de la morosité ambiante, avec une baisse du chiffre d'affaires de 20 à 50 %, selon les régions et les structures concernées. La restauration traditionelle est la plus touchée ainsi que le haut de gamme, dont le chiffre d'affaires chute de moitié.

En ce qui concerne l'activité hôtelière, la fréquentation de l'hôtellerie de tourisme en janvier 2009 est en recul de 4,1% par rapport à janvier 2008. Le taux d'occupation en janvier 2009 s'établit à 48,3 %, en baisse de 3,3 % par rapport à janvier 2008.

Pour la saison touristique 2009,
les vacanciers optent pour des séjours sur le territoire français mais diminuent leurs budgets. Ils consomment moins au restaurant et optent pour la vente à emporter. De même, les hébergements en famille, chez des amis ou en camping sont privilégiés au détriment de l'hôtel.

Pour le Synhorcat, l'heure est à la préservation de l'emploi en 2009. Toujours selon le syndicat, la baisse de la TVA en restauration liée à une sortie de crise sera un levier déterminant pour la relance du secteur, qui doit continuer à jouer le jeu de l'emploi, de la formation et de l'ascenseur social.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises