Cession Commerce

Annonces du président de la République : accueil favorable des organisations professionnelles

Par Sophie MENSIOR - Le 12 / 12 / 2018
Suivre sur Twitter

Annonces du président de la République : accueil favorable des organisations professionnelles

Dans l’ensemble, les organisations professionnelles représentant le commerce et l’hôtellerie, accueillent plutôt favorablement les mesures annoncées par le Président de la République. Elles souhaitent maintenant que l’activité économique puisse repartir

Les organisations professionnelles patronales représentant l’économie de proximité n’ont pas manqué de réagir aux annonces faites par le président de la République lors de son intervention télévisée lundi 10 décembre.

Dans un communiqué, L’U2P accueille favorablement les premières mesures d’urgence économique et sociale, « qui se traduiront par une hausse de pouvoir d’achat  dès 2019 et qui ne feront pas porter l’effort sur les entreprises dont l’activité a été mise à mal par le mouvement des « Gilets Jaunes ».  Comme  l’augmentation du SMIC de 100 € par mois qui doit se mettre en place sans surcoût pour les entreprises.

Les heures supplémentaires défiscalisées : « une vraie bonne mesure »


Pour la CPME, « la prime défiscalisée et nette de charges à l’initiative de l’employeur est  également positive ». La confédération tient à préciser que le nombre de PME en capacité de distribuer une prime de ce type restera malheureusement limité. ..

Quant aux heures supplémentaires défiscalisées et nettes de charges sociales, elles étaient réclamées par la CPME. « C’est une vraie bonne mesure qui  concernera près de 9 millions de salariés » commente la confédération.  Le retour à la  défiscalisation totale (sociale et fiscale) des heures supplémentaires dès 2019 est également salué par l’Umih, Union des métiers et des industries de l’hôtellerie. La convention collective du secteur prévoyant un temps de de travail de 35 heures plus 4 heures supplémentaires garanties, « c’est donc bien l’ensemble des salariés du secteur CHR qui bénéficiera de cette mesure »,  indique le syndicat dans un communiqué.

« Savoir mettre fin au conflit »


L’U2P annonce qu’en tant que partenaire social, elle participera, avec toutes ses composantes  au débat national annoncé par Emmanuel Macron. Elle attend des mesures d’équité fiscale et sociale pour un même métier et un même territoire ainsi qu’une politique de revitalisation des centres villes et centres bourgs.

Pour ces organisations, il apparaît maintenant essentiel que l’activité économique reprenne afin de ne pas pénaliser plus longtemps artisans, commerçants, chefs d’entreprise de TPE et PME.

Pour Roland Heguy, président confédéral de l’Umih : « L’image de la France s’est détériorée. Cette situation a déjà eu un impact très important sur l’activité de nos établissements et en tant que professionnels, nous sommes très inquiets des effets durables à moyen et long terme  sur l’attractivité de la destination France. Il faut savoir mettre fin au conflit ».
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises