Cession Commerce

Artisanat du bâtiment : la reprise de l'activité s'accélère

Par Sophie MENSIOR - Le 03 / 08 / 2017
Suivre sur Twitter

Artisanat du bâtiment : la reprise de l'activité s'accélère

La reprise de l’activité globale du secteur se confirme. Portée par le dynamisme de la construction neuve (+4,5 %) mais aussi par l’activité en entretien-rénovation (+1 %), elle profite à l’ensemble des métiers, selon la Capeb.

Les professionnels de l’artisanat du bâtiment peuvent (enfin) retrouver le sourire. Après un premier trimestre prometteur (+1,5 %), le second trimestre 2017 voit la reprise amorcée en 2016 s’accélérer (+2,5 %).

Bonne dynamique pour la construction neuve

C’est bien la construction neuve qui soutient la hausse de l’activité, en croissance de +4,5 % par rapport au deuxième trimestre 2016. Cette situation devrait perdurer si l’on considère la hausse des mises en chantier (+ 14 % par rapport à la même période de l’année précédente) et l’augmentation des autorisations à fin mai 2017 (+12,9 %). « Ces deux facteurs devraient assurer à la construction neuve une bonne dynamique sur les trimestres à venir », estime la Capeb (Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment) dans sa dernière note de conjoncture.

C’est aussi dans une moindre mesure l’activité en entretien-rénovation, qui poursuit sa progression sur un rythme stable (+ 1 %), grâce notamment aux travaux d’amélioration de performance énergétique du logement (+ 2 % par rapport au 2ème trimestre 2016). Ce vecteur de croissance devrait lui aussi se maintenir dans les mois à venir, compte tenu du dynamisme des ventes de logements anciens, représentant 895 000 ventes sur les 12 mois cumulés en avril 2017. Selon la Capeb, il s’agit du plus haut niveau jamais enregistré depuis 2001 (l’origine de la série statistique).

Les travaux de maçonnerie en hausse

A noter que l’ensemble des métiers profite de la progression du volume d’activité, à commencer par les travaux de maçonnerie (+4 %), boostés par le regain de constructions individuelles. Seuls les métiers de l’électivité voient leur rythme de croissance diminuer de 0,5 point par rapport au trimestre précédent.

En ce qui  concerne la trésorerie : alors que 22 % des entreprises artisanales du bâtiment déclarent une amélioration (contre 10 % un an auparavant), 25 % font état de besoins financiers. Le montant moyen de ces besoins augmente légèrement pour atteindre 21 000 ¤.

Quant aux carnets de commande, ils ne désemplissent pas. Bien au contraire, les chefs d’entreprise artisanales ont en moyenne une visibilité de 94 jours début avril 2017, soit 14 jours de plus qu’un an auparavant.

 

 

< Retour à la liste

>Actualité
Mentions légales  | Contactez-nous  | ICF Recrute  | Partenaires  | Flux RSS Commerce  | Forum des commerçants
Groupe ICF Sites du groupe ICF :
Cession Commerce  | Franchise Magazine  | Cession Affaire
Argus Benelux  | Argus Bedrijfsovernames  | Le Moniteur Belge
Marketing Services  | Espace Téléservices  | Achat Vente Commerce
La fréquentation du site Cession-Commerce.com est certifiée par l'OJD