Cession Commerce

Artisans et commerçants : ce qu’ils ont gagné en 2018

Par Sophie MENSIOR - Le 15 / 11 / 2019
Suivre sur Twitter

Artisans et commerçants : ce qu’ils ont gagné en 2018

La reprise se confirme dans les TPE en 2018 : l’activité s’accroît de 1,6 % tandis que le résultat courant affiche un léger recul de 0,2 %, selon l’étude Chiffres et Commentaires de la FCGA. La fédération dévoile également son palmarès des revenus nets.

Pour l’économie de proximité, les affaires reprennent. Avec un chiffre d’affaires en hausse de 1,6 % en 2018 (après + 0,9 %) un an plus tôt, les petites entreprises du secteur poursuivent leur remontée. Selon la 25ème édition de l’étude « Chiffres et Commentaires » menée par la FCGA (Fédération des centres de gestion agréées), l’activité est en hausse et la rentabilité est préservée grâce à un résultant courant net moyen (après versement des cotisations sociales) quasiment stable : -0,2 % (après + 0,2 % l’année précédente).

En revanche, d’autres indicateurs sont orientés à la baisse, pour la deuxième année consécutive : les investissements (-3,7 %) et l’endettement des TPE (-7,4 %). Les prélèvements des exploitants restant, quant à eux, stables à +0,7 %.

Les professionnels des transports tirent la croissance

En termes de secteurs, ce sont les professionnels des transports (+3,6 % après +2,9 % en 2017) et les prestataires de services divers (+2,9 % contre 2,3 % un an plus tôt) qui tirent la croissance des TPE en 2018. A jeu quasiment égal et sur la troisième marche du podium, les artisans de l’automobile (+2,8 % contre +2,3 % un an auparavant).
5 autres secteurs enregistrent des ventes en hausse : culture et loisirs, commerce de détail alimentaire, santé, équipement de la maison, beauté-esthétique.

L’hôtellerie-restauration affiche un taux d’activité stable : +1,5 % (contre +1,5 % en 2017). Deux secteurs présentent un chiffre d’affaires en baisse : l’équipement de la personne, en rouge depuis plusieurs années : -2,6 % (contre -1,4 % en 2017) et l’artisanat du bâtiment en léger recul : +2,5 % (contre +2,8 en 2017)

Palmarès des revenus nets
 

La FCGA a également livré le palmarès des revenus nets, après déduction des charges sociales de l’entreprise et avant impôt.

Sur le podium de ceux qui gagnent le plus en 2018 figurent :

-les pharmaciens d’officine : 141 2291 €
-les opticiens : 60 570 €
-les ambulanciers et taxis-ambulances : 59 983 €

Mais aussi débitants de tabac-jeux-journaux (53 033 €), les hôteliers sans restaurant (49 918), les cafetiers et débitants de tabac-jeux (49 380), agents immobiliers (49 180), prothésistes-dentaires (46 707…)

En revanche, les 3 professions qui gagnent le moins sont les suivantes :

-les coiffeurs à domicile : 11 443 €
-les merceries : 12 901 €
-les toiletteurs animaliers : 13 092 €

Et aussi... les esthéticiennes (15 735€), les blanchisseries-pressing (15 849 €), les salons d’esthétique-parfumerie (16 116), les salons de coiffure (18 852 €) …

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises