Cession Commerce

Attentats : des aides accordées aux professionnels de la restauration

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

ooaa
Attentats : des aides accordées aux professionnels de la restauration

Emmanuel Macron a annoncé des mesures en faveur des entreprises en difficulté suite aux attentats du 13 novembre dernier. Le GNI, Groupement national des indépendants, qui les avait réclamées, a fait part de sa satisfaction.

Des aides d’urgence. C’est ce que réclamaient les professionnels du secteur CHR (cafés hôtels restaurants) depuis les attentats du vendredi 13 novembre dernier et leurs répercussions sur ce secteur. Ces mesures ont été annoncées par le ministre de l’économie Emmanuel Macron lors d’une réunion de la cellule de continuité économique. Elles devraient  aider les professionnels à surmonter cette période, ceux-ci pourront mobiliser l’activité partielle et étaler leurs échéances fiscales et sociales.
Afin de faciliter les démarches, un numéro unique est mis en place à Paris (01 70 96 17 43) pour toutes les entreprises en difficulté.


Reconstituer de la trésorerie

Par ailleurs, des mesures, réclamées par le GNI (Groupement national indépendant hôtellerie et restauration), destinées à aider les professionnels à reconstituer leur trésorerie, ont été retenues.
Les interventions de Bpifrance consisteront en la mise en œuvre d’un fonds de garantie « Renforcement de la Trésorerie » et du dispositif « Avance +emploi », qui sera un crédit de trésorerie confirmé dans l’attente du paiement par l’Etat du CICE (crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi) à l’entreprise.

Afin de compléter ces mesures, l’organisation professionnelle agit pour que le FMR (Fonds de modernisation de la restauration) soit mobilisé pour aider les restaurateurs fortement impactés. Le président du GNI a également interpellé le ministre sur la situation "plus que délicate" des traiteurs-organisateurs de réception, celui-ci devait se prononcer  rapidement sur d’éventuelles aides.

Didier Chenet, le président du GNI s’est dit « satisfait des mesures annoncées par le ministre de l’économie, de l’industrie et du numérique et nécessaires pour amortir le choc économique, conséquence directe des attentats ».

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises