Cession Commerce

Augmentation des défaillances d'entreprises en région parisienne

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Poursuivant leur progression, les défaillances d'entreprises augmentent de 12 % en glissement annuel, à fin septembre, pour le ressort de 4 tribunaux de commerce (Paris, Nanterre, Bobigny et Créteil) de la circonscription de la Chambre de commerce et d'industrie de Paris (CCIP). Ces chiffres sont publiés par l'OCED (l'Observatoire consulaire des entreprises en difficultés), créé en 1994 par la CCIP en partenariat avec le tribunal de commerce de Paris.
Redémarage de la prévention. Après un net ralentissement en août, l'activité de prévention a redémarré en septembre. L'Oced constate notamment que les chefs d'entreprise se tournent plus volontiers vers le tribunal de commerce pour exposer leurs difficultés, comme en atteste l'augmentation des entretiens sur demande spontanée (+ 265 % en glissement annuel, à fin septembre) et celle des procédures amiables (+ 61 % en glissement annuel, à fin septembre)
Autre constat : les redressements judiciaires voient leur nombre croître très rapidement, signe que cette procédure garde tout son intérêt en période de crise, notamment lorsque l'anticipation se révèle impossible.
De plus, la montée très significative des sauvegardes (+252 % en glissement annuel, à fin septembre) et des redressements judiciaires (+ 42 % en glissement annuel, à fin septembre) montrent que de plus en plus d'entreprises moyennes sont confrontées à des difficultés financières.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises