Cession Commerce

Belle performance pour les détaillants en fruits et légumes

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

ooaa
Belle performance pour les détaillants en fruits et légumes

Les primeurs retrouvent les faveurs des consommateurs, avec une activité en hausse de +6,6 % au troisième trimestre 2012, selon l'Observatoire de la Petite Entreprise.

Les commerçants en fruits et légumes ont le vent en poupe ! Ils enregistrent la plus forte progression d'activité du secteur alimentaire au troisième trimestre 2012 : +6,6 %, selon L'Observatoire de la petite enteprise, publié par la Fédération des centres de gestion agréés (FCGA) et Banque Populaire.

Après les magasins de chaussures (+8,3 %), il s'agit de la meilleure performance, toutes professions confondues, au cours de cette période. "Un excellent résultat, qui souligne, une nouvelle fois, la vitalité du commerce de détail. Juste portion, juste prix, juste conseil : les professionnels du bien manger retrouvent les faveurs des consommateurs", commente L'Observatoire de la petite entreprise.

Consommation en baisse

Et pourtant, selon une enquête réalisée par l'interprofession de la filière (Interfel), la consommation de fruits et légumes diminue régulièrement depuis 8 ans en France. Même si ce sont 167 kilos de fruits et légumes qui sont achetés par an et par ménage.

70 % des fruits et légumes sont achetés en grande surface et 30 % sur les marchés ou chez les marchands de primeur. Selon, l'Union nationale des syndicats de détaillants en fruits, légumes et primeurs (UNFD), le chiffre d'affaires de ces commerces s'élève à 3,6 milliards d'euros. Soit 20 % du CA de la branche (en baisse de 8 % par rapport à 2005). Globalement, 28 % du chiffre d'affaires des métiers du commerce alimentaire provient de la vente des fruits et légumes. Tandis que 42 % est réalisé en magasin et 54 % sur éventaires ou marchés.

Plus de la moitié des points de vente emploie de 1 à 5 salariés. Toujours selon les données de l'UNFD, 53 % d'entre eux sont des non salariés, essentiellement des dirigeants (74 % des cas) ou des conjoints (26%). 62 % de ces derniers ayant le statut de collaborateur.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises