Cession Commerce

Centre-ville : les Français veulent une offre commerciale plus diversifiée

Par Sophie MENSIOR - Le 11 / 10 / 2019
Suivre sur Twitter

 Centre-ville : les Français veulent une offre commerciale plus diversifiée

Les Français des villes moyennes sont attachés à leur centre-ville. Ils attendent des commerces plus diversifiés et plus nombreux, selon une étude Banque Postale-Les Echos Etudes.

C’est un fait, d’autres études l’ont déjà démontré : les Français aiment leur centre-ville. Selon la dernière en date publiée par la Banque Postale-les Echos Etudes, qui sonde les opinions et attentes des Français des villes moyennes, ils sont 71,5 % à manifester leur attachement, quelles que soient les tranches d’âge et catégories sociodémographiques. Pour autant, ils sont 40 % à être inquiets sur leur devenir. « Plus la commune est importante, moins l’inquiétude est forte », commente Mickaël Le Nezet, directeur marché des professionnels à la Banque Postale.

Preuve de cet attachement, 63 % des français le fréquentent au moins 1 fois par semaine. En premier lieu pour y faire les achats du quotidien (boulangerie, tabac…), puis pour aller au marché et accéder à des services marchands tels que coiffeur, pharmacie…Pour le fréquenter davantage, ils aimeraient plus de facilité pour le stationnement (35,1 %), mais aussi davantage de petites boutiques non alimentaires (21,5 %), de grandes enseignes spécialisées (18,3 %) et des petits commerces alimentaires plus nombreux (17,1 %).

Le conseil : le service le plus utile

Pour 9 français sur 10, les commerces de centre-ville sont importants ; ils les considèrent comme des acteurs essentiels en termes d’animation et de développement économique. Les services qu’ils trouvent utiles chez les commerçants sont les conseils (82 %), des plages d’horaire d’ouverture plus larges, notamment à l'heure du déjeuner, mais aussi le site Internet du commerçant, le click and collect et la livraison à domicile.

Les Français des villes moyennes attendent une offre commerciale diversifiée et plus conséquente. Magasins de bricolage/jardinage, jouets, décoration/ameublement sont jugés insuffisamment nombreux en centre-ville. En revanche, agences bancaires et immobilières sont considérées comme trop nombreuses. L’offre de cavistes et de restaurants est, quant à elle, estimée suffisante.

En ce qui concerne les offres de commerces répondant aux nouvelles tendances de consommation, les Français sont intéressés par les magasins de produits locaux, les boutiques de produits d’occasion, les magasins bio et multi-services. Ils apprécient également les commerces hybrides : le café-librairie arrive en tête, puis la boucherie-restaurant, qui apparaît comme le commerce hybride préféré des hommes, en troisième position, le salon de thé-librairie d’occasion. Au quatrième rang, le magasin de prêt- à-porter/accessoires-décoration, qui s’avère le commerce hybride préféré des femmes et des 18-24 ans. Des idées à retenir pour celles et ceux qui veulent ouvrir ou reprendre un commerce...

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises