Cession Commerce

Commerce spécialisé : un premier semestre en berne

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Avec un deuxième trimestre en baisse, le commerce spécialisé termine le premier semestre 2012 sans croissance. Celui-ci n'a toujours pas retrouvé son niveau d'activité atteint avant la crise de l'automne 2008.

Pas de croissance au premier semestre pour le commerce spécialisé, dont l'activité  finit à -0,5 % en cumul à 6 mois. Telles sont les données fournies par Procos, la fédération pour l'urbanisme et le développement du commerce spécialisé. Explication : la timide embellie observée au cours du premier trimestre (+2,1 %) a finalement été absorbée par la baisse d'activité au second trimestre (-3,1 %).

En ce qui concerne le mois de juin, il se termine en négatif, à -0,8 % par rapport à 2011, sachant que celui-ci avait été particulièrement favorable, et avait fini à +7,4 %.

Du côté des boutiques, les rues du centre-ville résistent à +0,5 % devant les galeries marchandes du centre-ville, qui sont à zéro. Les galeries marchandes de périphérie restent toujours en retrait à -0,9 %."Les écarts entre sites restent toutefois très faibles", constate la fédération. Du côté des moyennes surfaces, les parcs d'activité commerciale chutent de -1,9 %.

En termes de secteurs, l'alimentaire spécialisé et l'hygiène beauté se maintiennent. L'équipement de la personne finit le mois à zéro, avec des performances très hétérogènes d'une enseigne à l'autre. En revanche, l'équipement de la maison, la restauration, la culture et les loisirs restent en retrait.

Sur une plus longue période, "le commerce spécialisé n'a toujours pas rattrapé les niveaux d'activité atteints avant la crise de l'automne 2008", note Procos.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises