Cession Commerce

Consommation : plus de temps pour le shopping en ligne et moins dans les magasins

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Consommation : plus de temps pour le shopping en ligne et moins dans les magasins

Les modes de consommation se sont digitalisés, selon une étude Opinion Way pour la Paris Retail Week. Les Français déclarent consacrer plus de temps au commerce en ligne qu’il y a 10 ans.

A l’occasion du lancement de la Paris Retail Week, qui réunit les deux salons Equipmag et E-commerce (12 au 14 septembre 2016-Paris Porte de Versailles), Opinion Way a dévoilé une étude sur les nouveaux modes de consommation avec l’arrivée du digital dans la vie quotidienne.

Moins de temps pour le shopping en magasins

Les pratiques des Français se sont largement digitalisées : 39 % déclarent consacrer plus de temps au commerce en ligne qu’il y a 10 ans.  Cette pratique est même devenue la première activité devant la préparation des repas (33 %) !

Dans le même temps, l’étude nous apprend que 48 % des personnes interrogées passent moins de temps à faire du shopping en magasin. Cela cas pour 53 % des femmes, 54 % des 25-34 ans et 58 % des CSP +.

Ces nouveaux  usages modifient les comportements des consommateurs, qui veulent pouvoir acheter n’importe où et n’importe quand. Ainsi 50 % veulent pouvoir faire leurs achats à n’importe quel moment, c’est plus particulièrement le cas des jeunes de 18 à 24 ans (78 %).

Temps de consommation fractionné 

Le temps de consommation n’est plus linéaire mais fractionné. 80 % des sondés ont déjà transformé un instant réservé autrefois à la détente ou aux loisirs en instant d’achat (dont 63 % le font régulièrement). 70 % ont déjà fait du shopping avant de se coucher et 43 % ont profité de la coupure pub dans leurs programmes télé pour faire des achats, « signe que la consommation peut dorénavant se faire en multi-écrans ».

Désormais, la consommation est liée à des micro-moments, auparavant perdus ou inutilisés et investis aujourd’hui par le shopping. Avec leur mobile, les Français font des achats en attendant leur rendez-vous (25 %), dans des salles d’attente (23 %), dans les transports en commun (19 %), entre deux réunions (18 %) ou encore chez le coiffeur (12 %).

Ce sont les jeunes qui sont les plus concernés par ce phénomène. Digital natives pour la plupart, les moins de 35 ans sont en phase avec l’adoption de ces nouveaux comportements : 86 % d’entre eux ont déjà profité d’un micro-moment pour faire leurs achats et 72 % le font régulièrement.
 

 
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises