Cession Commerce

Contre-garantie de prêt : 900 ME alloués à Banque Populaire par le Fonds européen d'investissement

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

ooaa
Contre-garantie de prêt : 900 ME alloués à Banque Populaire par le Fonds européen d'investissement

Dans le cadre de l'accord avec le FEI (Fonds européen d'investissement) , Banque Populaire va continuer à distribuer ses "Prêts Socama sans caution personnelle" et "Prêts Socama Transmission- reprise". Elle propose, par ailleurs, un no

Dans le cadre du programme Cosme de la Commission européenne pour la compétitivité des petites et moyennes entreprises, Banque Populaire, la Fédération nationale des Socama et le Fonds européen d'investissement (FEI) ont signé un accord de contre-garantie de prêt. Ainsi le montant de l'enveloppe alloué au réseau des Banques Populaires par le FEI est de 900 millions d'euros sur deux ans.

Grâce aux différents accords signés avec le FEI depuis 2003,  les Banques Populaires ont pu développer avec les Socama (Sociétés de caution mutuelle artisanale) deux offres de financement :

-le prêt Socama sans caution personnelle. Pouvant aller jusqu'à 50 000 euros, ce prêt est destiné au financement des investissements courants et de développement. Aucune caution personnelle n'est demandée.

-le prêt Socama Transmission-reprise. Pouvant aller jusqu'à 150 000 euros, il est destiné au financement de la reprise d'entreprise. Les cautions personnelles sont limitées à 25 % du montant initial du prêt.

Par ailleurs, suite à l'arrêt du Prêt à la Création d'entreprise (PCE) le 31 mars 2015, Banque Populaire lance dans le cadre de cet accord, un nouveau prêt Socama dédié à la création d'entreprise.  Celui-ci s'adresse à toutes les entreprises de moins de 2 ans d'ancienneté. D'une durée de 18 à 60 mois et d'un montant allant jusqu'à 30 000 euros, il permet de financer toutes les dépenses liées à la création d'entreprise, hors reprise d'entreprise : investissements matériels et immatériels, besoins en fonds de roulement. La caution personnelle du dirigeant est limitée à 50 % du montant du prêt.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises