Cession Commerce

Des emplois détruits dans les TPE en 2011

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

L'année 2011 n'a pas été favorable à l'emploi dans les TPE, selon la 45ème vague du baromètre des TPE Ifop-Fiducial. En termes de salaires, elles ont été contraintes à la modération.

Les TPE (Très petites entreprises) ont détruit des emplois en 2011. C'est ce que révèle la 45ème édition du baromètre des TPE, l'enquête de conjoncture trimestrielle réalisée par l'IFOP pour Fiducial. En 2011, 82 % des patrons de TPE ont stabilisé leurs effectifs. Mais 10 % les ont réduits quand seulement 7 % les ont augmenté.

Selon ce baromètre, 2012 serait"heureusement"  moins mauvaise que 2011 en termes d'emplois. 9 % ambitionnent d'augmenter leur nombre de salariés quand 3 % pronostiquent une diminution. Les embauches viseraient prioritairement à pourvoir des postes techniques (74 %), plutôt que des postes à vocation commerciale (29 %) au administrative (20 %).


Modération des salaires
Quant au salaire des employés des TPE, il aurait progressé en moyenne de 1,7 % en 2011 avec de fortes disparités. 18 % des TPE employeurs n'ont pas revalorisé les salaires l'an dernier et la même proportion revendique une augmentation moyenne supérieure à 4 %. L'année 2012 s'annonce encore moins prolifique, puisque les TPE prévoient une hausse moyenne des salaires de 1,2 %, avec un tiers d'entre elles n' entendants pas les revaloriser.

Pour les 2/3 des patrons de TPE, il est difficile de recruter. C'est le cas lorqu'il s'agit d' un salaire adapté aux moyens de la TPE (72 %),  pour du personnel motivé (69 %) et compétent (51 %). Le baromètre note également que les TPE recourent majoritairement aux jeunes. En effet, 65 % des dirigeants de TPE ayant des salariés emploient au moins une personne de moins de 30 ans dans leur entreprise.





< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises