Cession Commerce

Des fêtes de fin d'année moins moroses pour les commerçants de proximité ?

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

A la veille des fêtes de fin d'année, 62 % des commerçants estiment satisfaisante l'activité de leur commerce. Ils sont 45 % à déclarer la stabilité de leur chiffre d'affaires depuis le début de l'année. C'est ce qu'indique les résultats de la 7ème vague de l'Observatoire des commerces réalisé par l'IFOP pour la mutuelle Médicis

Les habitudes de fréquentation de la clientèle n'ont pas changé depuis janvier pour la moitié des commerçants au premier rang desquels les plus jeunes (61 %) et les professionnels des métiers de bouche (56 %). L'autre moitié a observé une baisse de la fréquentation (40 %) et plus particulièrement les professionnels de l'hôtellerie-restauration (46 %), de la prestation de conseil et de logistique 46 %), et ceux situés en région parisienne. A l'inverse, un commerçant sur 10 constate une fréquentation en hausse de la clientèle (10 %), soit une proportion stable depuis mai 2008. 

Des comportements d'achats marqués par la crise économique. 56 % des personnes interrogées ont différé leurs achats non prioritaires (+2 %) par rapport à 2009. Une bonne nouvelle dans ce paysage : pour les fêtes de fin d'année, l'intention d'achat dans les commerces de proximité bondit de 5 points, soit 76 % des Français dont les plus de 50 ans (81 %) et les cadres (78 %). Ils restent cependant 47 % (contre 54 % en 2009) à envisager de réduire leurs achats de Noël et même 11 % à devoir y renoncer . 

L'étude s'est également penchée sur l'insécurité,
qui semble peu ressentie et peu vécue dans les commerces. Plus de 6 commerçants sur 10 ne se sentent jamais en insécurité dans leurs commerces. Un constat similaire au sein de l'opinion : 71 % des Français n'y ressentent jamais de sentiment d'insécurité. 


< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises