Cession Commerce

Des signaux de reprise dans la restauration

Par Sophie MENSIOR - Le 20 / 10 / 2017
Suivre sur Twitter

Des signaux de reprise dans la restauration

Soutenue par différents dispositifs, le secteur de la restauration donne des signes encourageants de reprise. Ce sont les petites entreprises, qui constituent la quasi-totalité du réseau d’établissements français.

Après plusieurs années difficiles, le secteur de la restauration redresse la tête. En 2016, son chiffre d’affaires connait une évolution positive en hausse de +1,2 % et s’élève en moyenne à 190 000 euros. Le résultat courant est lui aussi  en hausse, +2,4 %, et atteint en moyenne 30 000 euros, selon les derniers chiffres publiés par la FCGA (fédération des centres de gestion agréés) dans son étude Chiffres et Commentaires.

Si l’on rentre dans le détail des professions, les restaurants réalisent en 2016 un CA moyen de 229 000 euros (+1,6 %), les cafés-restaurants 187 000 euros (+1 %), et la restauration rapide 142 000 euros (+2,6 %). Les résultats courants moyens sont également en hausse : +3,2 % (26 000 euros) pour les cafés-restaurants, +5,2 % (30 000 euros) pour les restaurants et +5,5 % (22 000 euros) pour la restauration rapide.

Un secteur clé de l’économie française

Ces chiffres constituent une bonne nouvelle pour ce secteur clé de l’économie française avec 700 000 emplois salariés, et 177 000 entreprises, qui représentent un chiffre d’affaires de 66 milliards d’euros, selon une étude sectorielle de la DGE (Direction générale des entreprises).  Cette filière joue également un rôle essentiel  pour d’autres acteurs économiques comme l’industrie agro-alimentaire, l’agriculture, la pêche ou le tourisme.

Il faut dire que l’Etat s’emploie à renforcer l’attractivité des établissements, dont la fréquentation était en baisse continue ces dernières années (-3,3 % entre 2014 et 2016 selon l’Insee), avec la création du titre  "Maitre-restaurateur", la mention "Fait Maison", le statut d’artisan cuisinier, la Fête de la Gastronomie…

A noter que les trois quarts des professionnels de la restauration sont des indépendants, 90 % de leurs entreprises sont des TPE et ils emploient majoritairement moins de 5 salariés.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises