Cession Commerce

Deux-roues : le marché amorce un redressement

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Deux-roues  : le marché amorce un redressement

Après six années de baisse consécutives, le marché des motos et scooters est en voie d'amélioration. Si les ventes de 125 cc et plus sont en hausse, celles des petites cylindrées sont toujours dans le rouge.

Le secteur des deux-roues peut commencer à retrouver le sourire. Pour la première fois depuis 2008, les marchés des motos et scooters de 125 cc et plus s'est redressé en France. "Après un début d'année euphoriquée liée à une météo exceptionnelle, suivi d'un "trou d'air", qui a touché l'ensemble du pays à l'abord de l'été, la fin de l'année s'est révelée plus stable pour nos marchés", indique la Chambre syndicale internationale de l'automobile et du motocycle (CSIAM) dans un communiqué.
Avec une hausse de +2,24 % en cumulé , la tendance cumulée enregistrée à la fin août (+2,4 %) est finalement restée constante sur le second semestre, confirmant ce même niveau de croissance sur l'année.

- En 125 cc, le marché est stable par rapport à 2013 (avec 42 453 immatriculations). "Il s'agit d'une bonne nouvelle après les baisses consécutives des dernières années, qui étaient de l'ordre de -20 % par an", commente la CSIAM. Contrairement à 2013, l'évolution de ce segment est homogène entre les scooters et les motos.

-Pour les + 125 cc et après une année 2013 en recul de plus de 9 %, le marché 2014 connait un rebond de +3,3 % . Les nouveautés introduites tout au long de l'année ont soutenu la demande et seul le segment des scooters de +500 cc, qui n'a pas connu de nouveautés majeures, enregistre une baisse significative de 15 %.

-Quant aux immatriculations des cyclomoteurs de 50 cc, elles baissent de -7,3 % avec 98 384 immatriculations. "Le redressement n'est pas encore effectif mais la baisse se ralentit...à comparer avec les -17 % de 2013", commente la chambre syndicale. A noter que cette tendance négative est partagée par la majorité des pays européens.

-le marché des tricycles et quadricycles légers n' a pas révélé de tendance marquée, s'achevant sur un volume total de 23 954 immatriculations et une baisse de -5,7 % par rapport à 2013.

Au total et toutes cylindrées confondues, le marché du deux roues motorisé affiche une quasi-stabilité (par rapport aux -14 % de l'année précédente) avec -1 % et 250 850 immatriculations.

Pour 2015, la CSIAM prévoit un marché dans la droite ligne du volume 2014 avec environ 250 000 immatriculations. "Il semblerait, qu'avec ce niveau d'immatriculations, le marché ait amorcé un très lent et progressif redressement, après six années de baisse ininterrompues", estime-t-elle.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises