Cession Commerce

Entreprises de proximité : un pôle moteur en Ile-de-France

Par Sophie MENSIOR - Le 03 / 07 / 2018
Suivre sur Twitter

Entreprises de proximité : un pôle moteur en Ile-de-France

641 000 entreprises, 800 000 emplois salariés, un tiers des projets d’embauche. Ce sont les chiffres clés de l’artisanat, du commerce de proximité, et des professions libérales dans la région Ile-de-France.

En Ile-de-France, près de deux entreprises sur trois (61 %) relèvent de l’économie de proximité : artisanat, commerce et professions libérales, soit le champ d’intervention de l’U2P. Cette organisation professionnelle  dresse un état des lieux de l’économie de proximité, partout en France, région par région, en partenariat avec l’ISM (Institut supérieur des métiers).

Ainsi avec un total de 641 000 entreprises, le tissu économique de l’artisanat, du commerce et des professions libérales de la région francilienne est l’un des plus dynamiques de métropole.

58 % des immatriculations en Ile-de-France

En termes de création, 103 740 entreprises artisanales, commerciales et libérales, soit 58 % des immatriculations en Ile-de-France, ont vu le jour en 2017, soit une hausse de + 132 % en 10 ans !

Cette hausse est de 9 % par rapport à 2016, la progression étant la plus élevée pour les professions libérales techniques et du cadre de vie (18 %) et les professions libérales du droit (+ 12 %). Dans l’artisanat et commerce de l’alimentation, la hausse est de 8 % avec 3 950 entreprises créées, dans l’hôtellerie-restauration, elle est de 5 % avec 3 430 entreprises créées.

Quant au statut juridique des entreprises franciliennes, celles-ci sont pour moitié des entreprises individuelles, pour l’autre des sociétés.


1 chef d’entreprise sur 3 est une femme
 

En Ile-de-France, 1 chef d’entreprise sur 3 (34 %) est une femme. La part des femmes dirigeantes atteint 62 % dans les professions libérales de santé, 54 % dans les professions libérales du droit, 29 % dans l’hôtellerie-restauration, 27 % dans l’artisanat et commerce de l’alimentation. Elle n’est que de 4 % dans l’artisanat du BTP.

En termes d’emploi, près de 800 000 salariés travaillent dans une entreprise de l'économie de proximité en 2016, en hausse de 1 % par rapport à 2015. Par ailleurs, un tiers (35 %) des projets d’embauche régionaux provient des entreprises artisanales, commerciales et libérales. Les intentions d’embauche sont en progression dans tous les secteurs, les difficultés de recrutement anticipées étant plus fortes dans l’artisanat.
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises