Cession Commerce

Financement : l'accès au crédit reste plus difficile pour les TPE

Par Sophie MENSIOR - Le 22 / 09 / 2017
Suivre sur Twitter

Financement : l'accès au crédit reste plus difficile pour les TPE

S’il est toujours très dynamique, le marché du crédit aux entreprises reste sélectif avec les TPE. Les délais d’obtention se sont rallongés, selon le réseau de courtiers CrediPro.

Pour les  professionnels, il n’y a pas de problème global d’accès au financement.  Dynamique en 2016, le marché du crédit aux entreprises  se maintient sur cette tendance en 2017. D’ autant que les taux d’intérêt n’ont jamais été aussi bas, en raison de  la politique de la BCE (Banque Centrale Européenne) : -0,54 % sur le taux moyen pondéré de la Banque de France en 3 ans.

« 88 % des demandes de crédits faites par le réseau CrediPro ont été acceptées par les banques contre 87 % au premier semestre 2016 », se félicite Charles Marinakis, président du réseau de courtiers en franchise  CrediPro, lors de la présentation de son baromètre sur le marché du crédit aux professionnels.

Accompagnement des reprises

En ce qui concerne la nature des projets, CrediPro continue d’accompagner largement les reprises (48,3 %), puis les créations (24,1 %), le développement (21,8 %). 2/3 des financements concernent  les commerces de proximité, les PME-TPE (9,6 %), les artisans (3,9 %). Pour une acquisition professionnelle en crédit moyen terme sur 7 ans, les taux sont passés  en moyenne à 1,10 % au premier semestre 2017  contre 1,20 % au premier semestre 2016.

Ce qui s’avère plus préoccupant, c’est l’accès au crédit des TPE. En France 9 PME sur 10 obtiennent leurs crédits d’investissement contre seulement 7 TPE sur 10. « Certains patrons de TPE s’autocensurent », remarque Charles Marinakis.

Depuis trois ans, les plates-formes de financement participatif (crowdfundfing) viennent compléter l’offre bancaire et peuvent répondre favorablement à des projets exclus par les banques. Sachant que la volumétrie de ces crédits est assez  faible.

Allongement des délais d’octroi de crédit

En outre, note le baromètre CrediPro, les délais pour obtenir un crédit  professionnel se sont rallongés. Ils sont passés de 38 à 42 jours, retrouvant leur niveau de 2015. Ils restent cependant inférieurs aux délais d’obtention d’un crédit lorsque le client dépose sa demande de financement lui-même. « Il est important de raccourcir ces délais et que les banquiers soient plus réactifs », estime Charles Marinakis.

Plus que jamais, les banques sont exigeantes sur la qualité des dossiers. Vérifiant l’adéquation entre le profil, la cible visée et la nature du projet.

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises