Cession Commerce

Financement : un « Prêt Croissance » pour les TPE franciliennes

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Financement : un « Prêt Croissance » pour les TPE franciliennes

La région Ile-de-France et Bpifrance lancent un Prêt Croissance à destination des TPE et PME de moins de 50 salariés. Par ailleurs, les deux partenaires renforcent le fonds de garantie pour le financement des PME.

« En Ile-de-France, il est parfois plus facile d’emprunter 1 million d’euros que 10 000 », déclare Valérie Pécresse, présidente de la région Ile-de-France. Et si la dynamique entrepreneuriale est réelle dans la région, elle ne s’accompagne pas d’une croissance satisfaisante des TPE qui y sont implantées.

Pas de caution personnelle


C’est en partant de ces constats qu’est né le "Prêt Croissance", mis en place par la région, en partenariat avec Bpifrance. A qui s’adresse-t-il ? Aux entreprises qui ont plus de 3 ans, qui ont moins de 50 salariés et qui exercent l’essentiel de leur activité sur le territoire francilien. Ce prêt sera délivré sans demander de caution personnelle à son dirigeant.

Il sera d’un montant compris entre 10 000 et 50 000 euros. « Nous tablons sur des montants moyens de 20 à 25 000 euros », estime Valérie Pécresse. Il sera d’une durée de 5 ans avec un différé de remboursement d’un an.

Ces prêts sont destinés à financer les investissements matériels et immatériels d’un projet de développement, que ce soit pour du besoin en fonds de roulement (BFR) ou d’autres dépenses (publicité, marketing, logiciels, recherche et développement), généralement peu financés par les banques du fait de la difficulté à prendre des garanties.

1 000 prêts par an


Ce prêt pourra être sollicité via deux canaux : soit directement auprès de la banque privée de la TPE, qui pourra lui proposer un prêt partagé avec Bpifrance, soit par le biais d’une plate-forme en ligne mise en place en juillet prochain afin d’entrer en contact avec la banque publique d’investissement. Au final, il est prévu de distribuer 1 000 prêts par an, ce qui correspond à un effort de la région de 6 ME chaque année.

D’autres régions se sont portées candidates pour développer ce type de prêt. « Il devrait y avoir une généralisation assez rapide à toutes les régions françaises », assure Nicolas Dufourcq, directeur général de la Banque Publique d’Investissement.

Renforcement du Fonds régional de garantie


Parallèlement à ce nouveau prêt vient s’ajouter le renforcement de l’offre de financement en garantie des PME. Créé en 2001, ce mécanisme a pour but de faciliter l’octroi de prêts bancaires en partageant une part du risque avec le banquier. En accord avec Bpifrance, la région Ile-de- France a décidé de doubler le volume d’interventions jusqu’à 600 millions d’euros de prêts bancaires par an. Afin de tripler le nombre de PME bénéficiaires : 3 000 d’entre elles devraient ainsi bénéficier d’une garantie régionale chaque année.
Outre les secteurs traditionnellement soutenus (commerce, industrie, activités scientifiques et techniques, information et communication), le Fonds régional de garantie devrait s’ouvrir à d’autres activités comme l’énergie, la défense et la publicité, aujourd’hui exclues de son champ d’intervention.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises