Cession Commerce

Fonds de commerce : hausse du prix moyen de cession au 1er semestre 2012

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

Fonds de commerce : hausse du prix moyen de cession au 1er semestre 2012

Au premier semestre 2012, les tarifs d'acquisition d'un fonds dans le secteur du commerce ont augmenté de 11,4 %, portant le prix moyen à 257 663 euros, selon le baromètre Bodacc-Altares.

Malgré une conjoncture toujours morose, le marché de la cession de fonds de commerce continue de bien se porter, au premier semestre 2012, confirmant la dynamique positive amorcée en deuxième partie d'année 2011. Ces informations viennent compléter le deuxième baromètre Bodacc-Altares sur les ventes et cessions de fonds de commerce édité fin mars 2012.

24 254 ventes et cessions de fonds de commerce ont été comptabilisées, au 1er semestre 2012, en augmentation de 4,2 % par rapport au six premiers mois 2011. Cette évolution s'accompagne d'une hausse sensible du prix moyen des transactions, soit +9,6 %. Le prix moyen de cession s'établit à 196 306 euros, soit environ 20 000 euros de plus que le prix moyen, constaté il y a 5 ans en début de crise.

Opérations de croissance externe

Selon ce point d'étape du baromètre Bodacc, ce sont les créateurs d'entreprises ou micro-entrepreneurs qui signent les 2/3 des actes de reprise mais les PME & ETI (plus de 10 salariés) cherchant à grandir ou se renforcer , se sont montrées très actives. Elles semblent vouloir saisir les opportunités de cession d'activités pour réaliser des opérations de croissance externe.
C'est dans les services que les transactions sont les plus nombreuses mais c'est l'industrie qui tire la hausse des prix moyens de cession (+22 %).


Hausse du prix moyen dans le commerce

Dans le commerce, les tarifs d'acquisition d'un fonds augmentent très sensiblement  (+11,4 %), portant le prix moyen à 257 663 euros. Le renchérissement est sensible dans les activités de détail telles que l'alimentaire (147 000 euros, +13 %), le bricolage et l'équipement du foyer (156 000 euros, + 28 %)  ou l'habillement (177 000 euros, +45 %).
Ce sont toujours les officines de pharmacie, qui affichent les transactions les plus onéreuses avec un prix moyen de 1,351 ME (+7 %).

 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises