Cession Commerce

Forte baisse de la fréquentation touristique en Ile-de France

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Forte baisse de la fréquentation touristique en Ile-de France

Les touristes boudent Paris et l’Ile-de-France. Cette destination affiche une fréquentation en baisse de 6,4 % par rapport au premier semestre 2015. Soit une perte de 750 ME de chiffre d'affaires pour les professionnels du tourisme.

Les chiffres, publiés par le Comité régional du tourisme Paris Ile-de-France,  viennent de tomber et ne sont guère positifs : au premier semestre 2016, les hôteliers franciliens ont accueilli 1 million de touristes en moins par rapport au premier semestre 2015.
Les causes  sont connues : un contexte peu favorable marqué par les attentats (Paris, Bruxelles, Nice..), les mouvements sociaux et les inondations. Même si l’afflux de visiteurs a été notable, la tenue de l’Euro n’aura pas  permis d’endiguer ce phénomène.

Effondrement des clientèles japonaise, italienne et russe

La clientèle japonaise affiche une baisse de -46,2 %, soit une perte de 126 000 touristes, celle en provenance d'Italie est à -27,7 % soit une perte de 114 000 touristes, et la Russie à -35 % soit une perte de 43 000 touristes.

Quant aux touristes américains et chinois, jusque-là peu impactés, ils entament désormais une chute (USA : -5,7 % soit une perte de 57 000 touristes et Chine : -19,6 % soit 100 000 touristes en moins).

Bonne résistance de la clientèle française

Avec un recul de -3,5 %, la clientèle française marque une légère baisse, restant fidèle à la région parisienne.
Au total, depuis le début de l’année 2016, cela représente une perte de 750 millions d’euros de chiffre d’affaires pour les professionnels du tourisme parisiens et franciliens. C’est l’ensemble de la chaîne qui a été impactée : hôtels, musées, monuments, cafés, restaurants, excursions, grands magasins, croisières…

Situation d’urgence

Dans ce contexte, Frédéric Valletoux, président du Comité régional du Tourisme Paris Ile-de-France « demande à Jean-Marc Ayrault, ministre des affaires étrangères et du développement international la tenue immédiate d’une réunion avec les professionnels du tourisme francilien et leurs représentants. Il convient d’investir massivement et dès maintenant dans ce secteur qui emploie 500 000 personnes à Paris et en Ile-de-France au risque sinon d’assister à un plan social sans précédent. »

Seul point positif : le tourisme d’affaires est en progression par rapport au premier semestre 2015 puisque les déplacements professionnels ont généré 53,8 % des nuitées hôtelières (+14,4 points et +3,1 millions de nuitées).

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises