Cession Commerce

Forte disparité selon les formules

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

ooaa

La croissance est à géométrie variable selon une étude à paraître dans la revue professionnelle BRA Tendances Restauration. Comme on pouvait le redouter, la restauration traditionnelle à table en sort encore plus fragilisée avec une baisse de son chiffre d'affaires de 5,9 % entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2007, à périmètre constant et hors hausse des prix des professionnels.
À l'inverse, la restauration rapide a vu son CA progresser de 19,5 % sur la même période, même si avec 8,07 milliars d'euros en 2007, elle pèse encore trois fois moins que la restauration traditionnelle (25,05 milliards). Dans un marché où les opérateurs structurés, groupes ou chaînes, font florès, l'étude souligne le dynamisme de la pizza et du concept "grill-viande".

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises