Cession Commerce

Fréquentation touristique satisfaisante au profit des hôtels

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Enfin une bonne nouvelle dans un contexte général préoccupant. La France a franchi la barre symbolique des 80 millions de touristes en 2007, confortant ainsi sa place de leader mondial en la matière. Avec 82 millions de visiteurs, l'Hexagone enregistre une progression de 4 à 5 % grâce, notamment, au fort développement de la clientèle européenne, en provenance notamment du Royaume-Uni et de l'Irlande. 
De bons résultats dont profite l'hôtellerie avec un nombre de nuitées en progression de 2,6 % par rapport à 2006 selon l'Insee. Une performance qui confirme la tendance observée depuis 2004. Comme l'an passé, ce sont les établissements haut de gamme, de catégorie 3 ou 4 étoiles, qui tirent les marrons du feu avec près de 69 % de taux d'occupation.
Majoritairement fréquentée par les clientèles étrangères – 65 % des nuitées –, la catégorie 3/4 étoiles enregistre toutefois une forte hausse de la fréquentation française, de 9 %. L'analyse plus détaillée de l'enquête de l'Insee révèle, par ailleurs, des disparités en fonction des zones géographiques. L'Île-de-France, la Corse, le Poitou-Charentes, la Basse-Normandie, mais aussi la Champagne-Ardenne, la Lorraine et l'Alsace se taillent la part du lion. 
Le résultat est, en revanche, nettement plus contrasté pour les campings avec une baisse de 2,5 % du nombre de nuitées, même si le segment le plus luxueux, notamment les locations de mobile homes et les bungalows, fait mieux que limiter la casse avec une progression de 8 % ! Avec un taux d'occupation moyen de 33 %, les professionnels ont payé un lourd tribut aux mauvaises conditions météorologiques, particulièrement sur la façade atlantique.
Une autre étude, menée par le ministère de tutelle, sur le tourisme des Français, apporte une lecture complémentaire particulièrement instructive. On y apprend notamment que si la fréquentation touristique est restée stable sur l'ensemble de la saison estivale 2007, elle le doit surtout aux mois d'avril et de septembre avec une augmentation des courts séjours.
Les activités préférées de nos compatriotes n'ont quant à elles pas beaucoup changé avec la promenade qui arrive en pôle position, suivie de la visite de ville et de la baignade ou plage. À noter cependant la progression significative de la visite de sites naturels. Notons, enfin, que la moitié des séjours ayant fait l'objet d'une réservation l'ont été par Internet. Une raison de plus, pour les professionnels du tourisme, de se doter d'un site Web si tel n'est pas déjà le cas...
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises