Cession Commerce

Fruits et légumes : les commerces de proximité préférés par les consommateurs

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

ooaa
 Fruits et légumes : les commerces de proximité préférés par les consommateurs

Les consommateurs déclarent préférer les commerces de proximité pour les achats de fruits et légumes, même si ceux-ci se font essentiellement en hypermarché, supermarché et sur les marchés…

Quelles sont les pratiques de consommation des Français en matière de fruits et légumes ? Alors que les habitudes alimentaires ont changé ces dernières années, France AgriMer (établissement national des produits de l’agriculture et de la mer) a lancé une étude pour le savoir.

Commerces de proximité privilégiés


61 % des panélistes déclarent préférer privilégier l’achat de fruits et légumes en commerces de proximité plutôt qu’en hyper/supermarchés. Or…dans la pratique, ces achats se font essentiellement dans trois circuits de distribution qui sont l’hypermarché (environ 60 % des répondants), le supermarché (environ 51 %) et les marchés (environ 45 %) tandis qu’un nombre moins important de consommateurs privilégie les magasins spécialisés ou les circuits courts tels que la vente directe chez les producteurs.

Les consommateurs font en moyenne leurs achats alimentaires une fois par semaine. Si l’achat de fruits et légumes est un plaisir, il manque souvent de fantaisie (produits habituellement achetés, achats anticipés).

"5 fruits et légumes par jour"


La consommation de "5 fruits et légumes par jour", bien ancrée dans les esprits, est un objectif pour deux tiers des répondants.  Toutefois, seul un tiers met en application cette recommandation.  Cette rigueur quotidienne est mise à mal face à la consommation réellement déclarée : si les prises varient entre 3,5 et 4 par jour en fonction de la période de l’année, les quantités sont en deçà de celles recommandées.

59 % des personnes interrogées se considèrent comme des consommateurs moyens de fruits et légumes, et 29 % comme de gros consommateurs. Plus de 7 répondants sur dix estiment que leur consommation est suffisante. Quant à ceux qui considèrent ne pas en consommer suffisamment, plusieurs raisons sont évoquées. Au-delà du prix, les fruits sont écartés pour leur fragilité (souvent déçus par la qualité, se périment trop vite) alors que les légumes sont moins appréciés en termes de goût.
 

Un achat plaisir


Lors du choix des fruits et légumes, ce sont la fraicheur et la qualité qui sont avant tout pris en compte mais aussi le goût. Pour la moitié des répondants à l’enquête, le goût est un critère de choix. A noter également : l’achat des fruits et légumes s’oriente davantage vers des produits connus. La nouveauté n’est donc pas la principale motivation, les consommateurs préférant rester sur des valeurs sûres.

En tout cas, cet achat est considéré par les consommateurs comme un plaisir bien davantage qu’une corvée !

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises