Cession Commerce

Hausse des taxes sur le tabac et la bière

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Hausse des taxes sur le tabac et la bière

Fumer et boire de la bière coûteront davantage en 2013. Les députés ont voté une nouvelle hausse des prix du tabac pour juillet 2013 ainsi qu'une augmentation de 160 % des taxes sur la bière.

Après la hausse de 6 % en moyenne intervenue au 1er octobre dernier, une nouvelle augmentation des prix du tabac doit se produire au 1er juillet 2013. L'augmentation des taxes devrait se traduire par un relèvement de 30 centimes (+4,5 %) du prix du paquet de cigarettes et de plus de 60 centimes (environ 10 %) de celui des paquets de tabac à rouler. Cette nouvelle hausse a été votée, jeudi 24 octobre, par les députés dans le cadre du projet de loi de financement de la Sécurité Sociale (PFLSS).

Selon un article du PFLSS,  la structure complexe des taxes sur le tabac sera réformée au 1er janvier 2013 en étendant à tous les produits (cigares, cigarillos, tabac à rouler) les mécanismes actuellement appliqués aux cigarettes. But de l'opération: éviter un détournement de consommation vers d'autres produits , en particulier le tabac à rouler, en cas de hausse des prix des cigarettes.
A la demande du ministre délégué au budget Jérôme Cahuzac, des amendements qui auraient abouti à une première hausse dès le 1er janvier ont été retirés. "Une hausse au 1er janvier serait prématurée, après celle intervenue au 1er octobre" a fait valoir le ministre.

Hausse des taxes sur la bière

Fumer coûtera plus cher, boire une pinte de bière aussi.... Toujours dans le but d'accroître les recettes de la Sécurité Sociale pour 2013, les députés ont voté une hausse de 160 % des taxes (les droits d'accise) qui pèsent sur cette boisson. Le consommateur devra donc débourser environ 5 centimes d'euros en plus pour un verre de 25 cl.

Ces mesures ne devraient pas faire plaisir aux cafetiers. A l'annonce de cette nouvelle taxe sur la bière, ceux-ci s'étaient en effet déclarés inquiets pour l'avenir de leurs établissements. "En augmentant la taxe sur les bières, le gouvernement affaibilit le pouvoir d'achat des consommateurs, fragilise un secteur déjà en danger et menace la ruralité ", a déclaré Laurent Lutse, président d'Umih Cafés-brassseries- établissements de nuit.

 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises