Cession Commerce

Hôtellerie : la reprise se fait attendre à Paris

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Hôtellerie : la reprise se fait attendre à Paris

En février, les performances de l’hôtellerie sont en progression sur la Côte d’Azur et en province. En revanche, Paris et la région parisienne continuent de souffrir.

Les effets des attentats de novembre 2015 et, d’une manière générale, du risque sécuritaire toujours présent dans l’esprit des clientèles françaises et internationales, sont différents selon les territoires.

Belles performances pour la catégorie luxe



Dans la continuité des tendances de l’exercice 2015, la Côte d’Azur et la province confirment, en février, voire amplifient les progressions déjà intéressantes enregistrées au mois de janvier 2016. C’est le constat de l’enquête sur  « Les performances hôtelières en France » de février 2016 menée par In Extenso/Deloitte.

La catégorie Luxe profite de cette bonne tendance et enregistre de belles performances sur la Côte d’Azur, comme en province avec des RevPar  (Revenu moyen par chambre disponible) en progression respectivement de 21,8 % et  9,4 % à fin février. Le chiffre d’affaires hébergement est tiré vers le haut par une progression très sensible de la fréquentation. 

 Région parisienne : en net retrait


 A l’inverse, Paris et les principaux pôles de l’Ile-de-France continuent d’enregistrer des performances en net retrait. Selon les auteurs de l’étude, « le temps de la reprise n’est pas encore venu ».  Les RevPar sont en recul, selon les catégories et les zones, de 13 à près de 20 %.

Le rythme des réservations enregistré par les professionnels ne laissent a priori pas espérer un retour à la normale avant le second trimestre de cette année. Sachant que les récents évènements à Bruxelles sont venus rappeler aux  clientèles internationales le risque sécuritaire dans cette zone de l’Europe.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises