Cession Commerce

Hôtellerie-restauration : Le GNI dénonce la taxation des CDD

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Le GNI (groupement national des indépendants hôtellerie-restauration) s’insurge contre l’annonce du renchérissement des taxes sur les CDD. Une mesure qui selon lui, nie les spécificités de ce secteur et plus généralement du tourisme.

Le GNI (groupement national des indépendants) s’insurge contre le renchérissement des taxes sur les CDD (Contrat à durée indéterminée) annoncé lundi 11 avril par le premier ministre Manuel Valls, lors de la présentation de son plan pour les jeunes.

Pour ce syndicat qui se revendique au service des hôtels, cafés, restaurants, traiteurs organisateurs de réception et établissements de nut indépendants et patrimoniaux, « taxer les CDD, c’est nier les spécificités du secteur HCR et plus généralement du tourisme ».

Augmentation du coût du travail


Pour Didier Chenet , le président du GNI : « les motifs de recours aux CDD, notamment les contrats d’extras ou saisonniers, sont prévus par la loi et correspondent à des besoins structurels des entreprises. C’est la nature même de leur activité, qui les font recourir à ces types de contrat. Nous n’avons pas la possibilité d’embaucher en CDI un travailleur pour une saison de ski ou d’été, ni vocation à embaucher en CDI un extra qui va assurer le service à un mariage. »

Selon  le GNI, "une taxation des CDD va engendrer une augmentation du coût du travail qui pénalisera des entreprises d’ores et déjà fragilisées, voire menacées de disparaître sans pour autant encourager le recours au CDI."

L’organisation professionnelle estime que ce discours est en totale contradiction avec la parole du président de La République, qui dit faire du tourisme une grande cause nationale. «  Ce discours est également en contradiction avec la réalité des faits. En effet, malgré un grand nombre d’embauches en CDD, notre secteur a recruté 19 400 chômeurs en 2015 », ajoute-t-il.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises