Cession Commerce

Hôtellerie : un mois de mai faiblement impacté par les grèves

Par Sophie MENSIOR - Le 04 / 07 / 2018
Suivre sur Twitter

Hôtellerie : un mois de mai faiblement impacté par les grèves

Le niveau mensuel du RevPAR est en hausse sur toutes les régions en mai 2018. L’impact des grèves sur la province semble faible.

L’impact des mouvements de grève était redouté mais finalement, il a été moindre que prévu en mai dernier en province. Le niveau mensuel du RevPAR (revenu par chambre disponible) est en hausse sur toutes les régions, selon l’Observatoire des performances hôtelières UMIH-Olakala.

Cet indicateur, qui correspond au taux d’occupation multiplié par le prix moyen, reste au vert : +6,8 % en mars, +7,1 % en avril et +4,2 % au mois de mai. « Une augmentation moyenne due à un taux d’occupation stagnant (+0,2 pt), alors que le prix moyen croit (+3,9 %) », estime l’Observatoire Umih-OlaKala.

Plus faible reprise de croissance pour le segment économique
 

Après avoir souffert des grèves, le segment économique enregistre la plus faible reprise de croissance du RevPar, avec une hausse de 3,8 % par rapport à mai 2017, portés principalement par l’augmentation des prix (+ 2 %).
Les segments supérieurs affichent une progression significative du RevPAR.

L’Umih, organisation patronale du secteur de l’hôtellerie-restauration s’est alliée avec OK_destination, spécialiste des études sur le secteur hôtelier pour mettre en place un Observatoire mensuel des performances hôtelières en France, basé sur le traitement statistique des parts de marché de plus de 3 500 hôtels.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises