Cession Commerce

Ile-de -France : La fréquentation touristique est repartie à la hausse cet été

Par Sophie MENSIOR - Le 24 / 11 / 2017
Suivre sur Twitter

Ile-de -France : La fréquentation touristique est repartie à la hausse cet été

Les touristes ont redécouvert les charmes de l'Ile-de-France cet été, générant une forte hausse de la fréquentation (+12,7 %). Pour autant, celle-ci reste en deçà de celle de 2015.

Après une perte d’attractivité due aux attentats de novembre 2015, la région francilienne est de nouveau prisée par les touristes. Au cours de l’été 2017 (saison qui couvre les mois d’avril à septembre), la fréquentation touristique a bondi de 12,7 % par rapport à l’été 2016, après une baisse de 12,4 % en 2016 par rapport à 2015, selon une étude de l’Insee.
Ainsi les hébergements collectifs touristiques ont enregistré une fréquentation de 43,5 millions de nuitées, soit presque 5 millions de plus qu’à l’été 2016.

Malgré ce rebond, note l’Insee, la fréquentation touristique de l’été 2017 reste en deça de celle de 2015 (500 0000 nuitées en moins, soit -1,2 % par rapport à 2015).  

Tous les types d’hébergements concernés

Tous les types d’hébergement, -hôtels, campings, ou autres hébergements collectifs touristiques-, ont profité de ce regain, mais dans des proportions différentes.
Pour les hôtels, qui reçoivent 84 % de la clientèle, la hausse de la fréquentation s’élève à 11,6 %. Les hôtels classés 1 ou 2 étoiles en ont moins profité (+0,7 %) mais ils avaient aussi légèrement mieux résisté l’an dernier.

Cette hausse de la fréquentation bénéficie à tous les départements de la région francilienne sauf l’Essonne (-0,9 %). Paris, département le plus touché en 2016 (-15,3 %par rapport à 2015), voit revenir sa clientèle (+ 14,2 % en 2017)…sans pour autant retrouver le niveau de 2015 (il manque 700 000 nuitées).

Retour de la clientèle étrangère

Alors qu’elle avait nettement marqué le pas  l’an dernier, la clientèle étrangère est de retour en Ile-de-France. Les deux pays qui amènent le plus de touristes n’ont pas eu les mêmes réactions. Les Etats-Unis, avec plus de 3,8 millions de nuitées, sont les seuls à en totaliser plus qu’en 2015 (+0,5 %).
Le Royaume-Uni  est le seul à compter  moins de nuitées qu’en 2016 (-1,2 %, soit environ 50 000 nuitées manquantes).  Creusant ainsi son déficit par rapport à 2015.
Quant aux japonais et chinois, leur fréquentation reste en retrait par rapport à l’été 2015 (respectivement -26,7 % et -13,1 %), même si elle se redresse nettement par rapport à 2016 (+18,2 % et 15,5 %)

 

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises