Cession Commerce

L’économie de proximité en hausse malgré les mouvements sociaux

Par Sophie MENSIOR - Le 27 / 01 / 2020
Suivre sur Twitter

L’économie de proximité en hausse malgré les mouvements sociaux

En 2019, l’économie de proximité annonce un chiffre d’affaires en progression de 2 % par rapport à 2018. Cependant hôtellerie-restauration et commerce alimentaire ont été impactés par les mouvements des Gilets Jaunes en début d’année et ceux contre la réformes des retraites en fin d’année...

S’ils ont pesé sur l’activité de l’hôtellerie-restauration et du commerce alimentaire, les différents mouvements sociaux, - Gilets Jaunes et contre la réforme des retraites-, n’ont pas empêché l’économie de proximité d’afficher une hausse de 2 % de son chiffre d’affaires en 2019.

Selon un communiqué de l’Union des entreprises de proximité , « c’est d’ailleurs le meilleur résultat depuis la création de l’U2P fin 2016 et la prise en compte du niveau d’activité des professions libérales dans ces études réalisées par l’institut Xerfi –I+C pour l’U2P ». Pour mémoire, en 2018 et 2017, la hausse du CA de l’économie de proximité était de 1,5 %.

Sur les 3 principaux secteurs qui composent l’économie de proximité, ce sont les professionnels libéraux qui connaissent la plus forte progression avec un taux de croissance annuel légèrement supérieur à 2 %, tout juste devant l’artisanat (2 %). De leur côté, hôtellerie-restauration et commerce alimentaire de proximité accusent un résultat très légèrement négatif. En effet, le premier trimestre (-2 %) et le dernier trimestre (-1,5 %) sont les seuls à connaître une évolution négative en 2019.

Trésorerie détériorée

« Fort logiquement », selon l’organisation professionnelle, les commerçants de ces secteurs font le constat d’une trésorerie détériorée au dernier trimestre 2019 alors que les artisans et professionnels libéraux ont vu une amélioration.

De même, le ressenti des professionnels quant au niveau d’activité qu’ils prévoient pour leur entreprise au cours du trimestre à venir est très négatif  pour les premiers contrairement aux 2 autres.

Alain Griset, président de l’U2P,  commente ainsi ces résultats : « Sans les évènements du début et de la fin 2019, nous pourrions constater un dynamisme confirmé et renforcé dans tous nos secteurs ». Pour lui, si l’environnement des entreprises de proximité s’est amélioré, c’est grâce à l’action de l’U2P mais pour autant « ce n’est pas le moment de baisser la garde… ».

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises