Cession Commerce

L'emploi en panne chez les commerçants et artisans

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

ooaa

Difficultés de recrutement, baisse des embauches au premier semestre 2015, l'emploi peine à décoller dans les entreprises de l'artisanat et du commerce de proximité.

Un quart des entreprises de l'artisanat et du commerce de proximité rencontre des difficultés de recrutement,  l'hôtellerie-restauration étant le secteur de le plus touché. A l'origine de cette situation : le manque de qualification des candidats ou même l'absence totale de candidats,  selon les entreprises interrogées par l'Institut I +C pour l'UPA (Union professionelle artisanale) dans la première quinzaine de juillet 2015.

Toujours d'après cette enquête, seuls 17 % des entreprises ont augmenté leurs effectifs au cours du premier semestre 2015 contre 19 % les deux années précédentes. L'absence de rédémarrage de l'activité apparaît comme le premier frein à l'embauche (61 %). D'autres causes sont à signaler comme la volonté de ne pas augmenter les effectifs, le niveau des charges sociales ou encore le risque d'avoir à licencier.

Dans ce contexte, l'UPA considère que le plan pour l'emploi dans les TPE et PME, présenté en juin dernier,  ne convainc pas les chefs d'entreprise interrogés, ceux-ci estimant à 52 % que ces mesures ne sont pas de nature à lever les freins à l'embauche. A la question "L'aide de 2 000 euros par an sur deux ans pour l'embauche d'un premier salarié vous conduira-t-elle à embaucher ? ", 78 % des chefs d'entreprise répondent par la négative.

Pour Jean-Pierre Crouzet, le président de l'UPA :  "Le plan pour l'emploi de juin dernier ne peut être qu'un premier point de départ. Il faut systématiquement donner la priorité aux TPE et PME pour aller chercher cette croissance tant attendue et améliorer la situation de l'emploi."

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises