Logo cession commerce

L’entrepreneuriat a toujours la cote auprès des Français

Par Cyril ANDRE - le 21/12/18

L’Agence France Entrepreneur (AFE), qui vit ses derniers jours avant le transfert de ses missions au sein de Bpifrance, vient de dévoiler les résultats de son Indice Entrepreneurial français (IEF). L’objectif de cette étude est d’évaluer et d’analyser le dynamisme entrepreneurial français ainsi que son évolution.

Sur 2018, cette enquête montre que 30 % des Français se sont retrouvé, à un moment de leur vie, dans une dynamique entrepreneuriale. Pour les 70 % qui ne s’y sont pas trouvés, les principaux freins évoqués sont des investissements financiers trop importants, des démarches administratives trop complexes ou encore la peur de l’échec.

Des femmes moins « intentionnistes »

Cet indice entrepreneurial a recensé différentes catégories : les intentionistes qui envisagent de créer ou de reprendre une entreprise (19 %), les porteurs de projet de création ou de reprise d’entreprise (7 %), les entrepreneurs (12 %) et les anciens dirigeants (13 %). Par ailleurs, près de la moitié des personnes interrogées estiment que le choix de carrière le plus intéressant est celui de chef d’entreprise.

Cet indice entrepreneurial révèle aussi que les femmes s’inscrivent moins souvent dans une démarche entrepreneuriale que les hommes (23 % contre 37 %). « Comme pour les hommes, les deux motivations principales des femmes intentionnistes dont d’être indépendantes et de s’épanouir et réaliser un rêve », note l’AFE dans un communiqué.