Cession Commerce

L’Ile-de-France fait le plein de touristes en 2018

Par Sophie MENSIOR - Le 15 / 02 / 2019
Suivre sur Twitter

L’Ile-de-France fait le plein de touristes en 2018

Avec 2 millions de voyageurs en plus, la région francilienne a franchi le cap des 50 millions de visiteurs en 2018. Le tourisme ne s’est jamais aussi bien porté depuis 10 ans. Avec les mouvements sociaux actuels, un plan de relance est engagé pour 2019.

Malgré une fin d’année compliquée, 2018 se termine en beauté pour la région Ile-de-France. Celle-ci accueille 2 millions de visiteurs en plus par rapport à 2017, qui était déjà une très bonne année, franchissant ainsi le cap des 50 millions de touristes en 2018. Patrimoine culturel remarquable et dynamisme du tourisme d’affaires expliquent en partie cette attractivité touristique.

De bons résultats qui génèrent des retombées économiques. La consommation touristique est en hausse de 974 millions d’euros par rapport à 2017 pour atteindre 21 milliards d’euros en 2018. Ce chiffre comprend notamment les 35 millions d’arrivées hôtelières en Ile-de-France (+3,6 % par rapport à 2017). Ces dernières se répartissent à égalité entre les clients français (17,5 millions) et étrangers (17,6 millions).

Pour Valérie Pécresse, présidente de la région : « l’Ile-de-France est la locomotive du tourisme français et nous sommes aussi la porte d’entrée des touristes en France. »

Touristes étrangers en hausse
 

La région a fait recette auprès de la clientèle internationale avec 1,4 millions de clients supplémentaires par rapport à 2017. Les Américains arrivent toujours en tête, devant les Britanniques, les Allemands qui sont passés devant les Chinois et les Espagnols.

Depuis 2018, elle a mis en place des mesures pour soutenir le tourisme francilien fortement impacté depuis les attentats de 2015, autour d’un plan de relance doté de 8 ME. Avec notamment des « volontaires du tourisme », qui sont déployés lors de chaque vacance scolaire dans les principaux lieux touristiques de Paris et d’Ile-de-France.

A l’issue des mouvements sociaux de la fin de l’année, la région a décidé d’engager un plan de relance. En effet, les prévisions pour 2019 sont moins réjouissantes : les réservations aériennes sont en baisse de 6 % entre février et avril. Il s’agira de se concentrer sur plusieurs marchés clés, à savoir les Français, les Espagnols et les Chinois.
L’objectif est d’optimiser l’image de la destination en mettant l’accent sur la qualité de l’accueil touristique et sur la promotion de « l’art de vivre à la française ».
 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises