Cession Commerce

L'optique résiste malgré une baisse du chiffre d'affaires par point de vente

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Le marché français de l'optique s'est révélé résistant en 2009 malgré une baisse du chiffre d'affaires par point de vente. C'est ce qu'indique  l'institut d'études marketing GFK Retail and Technology France. En effet, le secteur bénéficie toujours de la croissance de la population ainsi que du soutien des dépenses par le système de remoursement de santé.

Malgré un un recul du chiffre d'affaires de la plupart des secteurs économiques français en 2009, l'optique a généré un chiffre d'affaires de 5,242 milliards d'euros TTC, en croissance de +3,1 % par rapport à 2008. Cependant, cette progression en valeur est portée uniquement par l'extension du parc de magasins.

Au cours des 5 dernières années, le chiffre d'affaires moyen par magasin a marqué le pas
. En 2009, ce revenu moyen est descendu en dessous de la barre symbolique des 500 000 euros. Le pays compte toujours plus de point de vente d'année en année, et la concurrence ne semble pas ralentir : le parc de magasins optique a enregistré un nombre net (solde fermeture-ouverture) de nouveaux points de vente encore plus important qu'en 2008.

Pour 2010, et malgré une conjoncture économique morose, les opticiens restent majoritairement optimistes.  Bien que les consommateurs aient sans doute ralenti le renouvellement de leurs équipements ou changé leurs comportements de consommation, le marché arrive à se renouveler par le haut, en proposant des produits toujours plus évolués et...onéreux.

Si l'augmentation du nombre de magasins renforce la concurrence locale, l'optique reste un secteur préservé, estime en guise de conclusion GFK. Toutefois, la croissance à venir doit passer par une rationalisation du parc et une meilleure prise de conscience face au développement du e-commerce. 30 % des opticiens se déclarent menacés par la vente en ligne.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises