Cession Commerce

La boucherie artisanale fait recette

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

La boucherie artisanale fait recette

Sur l'ensemble de l'année 2013, le dynamisme de la boucherie artisanale ne s'est pas démenti avec une progression de +3,8 %, réalisant la meilleure performance des professionnels de l'alimentation, selon l'Observatoire de la Petite Entreprise.

Avec une  hausse de +4,5 %, les artisans de la viande ont enregistré, au quatrième trimestre 2013, la plus forte hausse d'activité du commerce de détail alimentaire. C'est aussi l'une des plus importantes progressions de chiffre d'affaires, toutes professions confondues, à la même période. Et sur l'ensemble de l'année, le dynamisme de la boucherie artisanale ne s'est pas démenti : +3,8 %, soit la meilleure performance des professionnels de l'alimentation. Ainsi l'annonce L'Observatoire de la Petite Entreprise, co-édité par la Fédération des centres de gestion agréés  (FCGA) et Banque Populaire.

Cette belle performance des bouchers s'explique notamment par leur capacité à accompagner les évolutions de la demande et à repositionner leur offre autour des nouvelles pratiques de consommation. "Qualité et saveur des produits, sécurité sanitaire, portions sur mesure, conseil et convivialité : les 19 000 boucheries traditionnelles ne manquent pas d'atouts pour séduire les clients et défendre leurs parts de marché", estime L'Observatoire de la Petite Entreprise.

Depuis le 11 février dernier, ce secteur bénéficie même d'un nouvel allié : le logo Viandes de France, lancé par les professionnels des filières d'élevage. Cette nouvelle certification volontaire assure au consommateur, que la viande est issue d'animaux nés, élevés, abattus, découpés et transformés en France. Une aubaine pour les artisans bouchers, ardents défenseurs d'une viande 100 % française !

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises