Cession Commerce

La consommation des ménages recule au premier trimestre

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 04 / 2015
Suivre sur Twitter

La consommation des ménages recule au premier trimestre

Malgré une augmentation en mars, la consommation des ménages diminue sur l'ensemble du premier trimestre 2014 (-1,2 %). Une baisse imputable au repli des dépenses en énergie et à celui des achats d'automobiles, selon la dernière note de conjoncture de l'I

Après une légère baisse en février (-0,1 %), les dépenses de consommation des ménages en biens ont augmenté à nouveau en mars : + 0, 4 % en volume."La baisse des dépenses d'habillement ne compense qu'en partie la hausse des dépenses en énergie", commente l'Insee dans sa dernière note de conjoncture.

Compte-tenu de la baisse des dépenses en janvier (-1,8 %), celles-ci reculent sur l'ensemble du premier trimestre : -1,2 % après +0,6 % en fin d'année dernière.

Biens durables : stabilité en mars
Les dépenses en biens durables sont quasi-stables en mars (-0,1 %) après un rebond en février (+2,6 %)." En effet, note l'Insee, les dépenses d'équipement du logement redémarrent (+0,8 %) mais les achats d'automobiles baissent légèrement après un rebond en février."

Au total, sur l'ensemble du trimestre, les dépenses en biens durables sont en recul de 1,3 %. La baisse est imputable aux achats d'automobiles, qui se replient de 2,7 % après avoir augmenté de 2,3 % au quatrième trimestre 2013, tandis que les achats d'équipement du logement sont quasi stables (-0,1 %).

Textile-cuir :  légère hausse sur le trimestre
En mars, les achats de textile, habillement et cuir se sont contractés (-2,3 %), après avoir diminué en février (-2,6 %). Cependant, ils progressent sur l'ensemble du premier trimestre (+0,3 %) pour le troisième trimestre consécutif.
Les dépenses en autres biens fabriqués se redressent en mars (+0,5 % après -0,1 % en février), notamment en quincaillerie-bricolage, elles progressent légèrement sur le premier trimestre (+0,5 % après +0,1%).

Alimentaire et énergie en hausse
En mars, la consommation en produits alimentaires se redresse (+0,4 % après -0,7 % en février), cependant elle diminue sur l'ensemble du trimestre.
Quant aux dépenses d'énergie, elles augmentent en mars (+2,3 %) après 3 mois consécutifs de baisse, cette hausse provenant principalement des dépenses en fioul et carburants. Elles se replient sur l'ensemble du trimestre (-3,6 %), en raison des températures supérieures aux normales saisonnières.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises