Cession Commerce

La croissance s'accélère pour l'économie de proximité

Par Sophie MENSIOR - Le 25 / 10 / 2019
Suivre sur Twitter

La croissance s'accélère pour l'économie de proximité

L’économie de proximité, qui représente les deux tiers des entreprises françaises, est en forme. Son chiffre d’affaires est en hausse depuis le début de l’année. Le secteur commerce alimentaire et hôtellerie-restauration renoue avec la croissance.

L’économie de proximité se porte bien et voit même son activité accélérer au troisième trimestre 2019 « pour atteindre un niveau inédit depuis que le baromètre de l’U2P porte sur l’artisanat, le commerce de proximité et les professions libérales », indique l’Union des entreprises de proximité dans un communiqué.

Au troisième trimestre, son chiffre d’affaires affiche une hausse de 2,5 %, après +2 % et + 1 % respectivement au deuxième et premier trimestre, selon la dernière enquête de conjoncture U2P/I+C.

Le redressement est particulièrement notable dans le secteur du commerce alimentaire de proximité et de l’hôtellerie-restauration, qui a renoué avec la croissance pour le deuxième trimestre consécutif (+2 % au troisième trimestre, +1% au deuxième), après plusieurs années dans le rouge.
L’artisanat voit également sa croissance se conforter : +2,5 % au troisième trimestre, après + 2 % au trimestre précédent.


Services et alimentation reprennent des couleurs

Si l’on rentre dans le détail, tous les secteurs de l’artisanat sont en croissance. Notamment dans le bâtiment (4 %) et les travaux publics (4 %). Artisanat des services et artisanat de l’alimentation, qui souffraient encore au trimestre précédent, reprennent les couleurs : +0,5 % pour les services et +2 % dans l’alimentation.

Si la conjoncture connaît des jours meilleurs, L’U2P note cependant que « de très forts écarts subsistent entre les entreprises en fonction de leur taille ». En effet, l’activité des entreprises sans salarié est tout juste à l’équilibre pour le deuxième trimestre consécutif. Plus la taille de l’entreprise grossit, plus la croissance est soutenue : 2 % pour les entreprises de 1 à 5 salariés, 3 % pour celles de 6 à 9 et 3,5 % pour les entreprises de plus de 10 salariés.

De même, si la progression concerne toute la France métropolitaine, des écarts sont à noter entre les régions : de +1,5 % en Ile-de-France jusqu’à +3,5 % dans les pays de la Loire, qui s’avère la région la plus dynamique.


 

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises