Cession Commerce

La météo a influé sur la consommation en novembre

Par Sophie MENSIOR - Le 26 / 04 / 2017
Suivre sur Twitter

Les températures clémentes enregistrées au mois de novembre 2015 ont eu impact sur la consommation des ménages, en baisse de -1,1 %, selon l'Insee. Principaux postes concernés : l'énergie et l'habillement.

En novembre 2015, les dépenses de consommation des ménages en biens ont diminué de nouveau : elles ont baissé de 1, 1 % en volume, soit leur plus forte contraction depuis janvier 2014, après un léger recul en octobre (0,2 %). « Cette nouvelle baisse provient principalement de la chute de la consommation d’énergie (-5,6 %) et du net recul des dépenses d’habillement (-4,7 %) », indique l’Insee dans sa dernière note de conjoncture.

Energie : forte baisse

Ce sont en effet les dépenses d’énergie, qui se sont fortement repliées (-5,6 % après +2,2 %) « Il s’agit de leur plus forte baisse depuis juin 2013 », poursuit l’institut d’études. Les températures moyennes de novembre ayant été particulièrement douces après un mois d’octobre un peu frais, les dépenses de chauffage s’amoindrissent. Ainsi les dépenses en gaz et en électricité  diminuent fortement. La consommation des produits raffinés continue de baisser (-2 %), en particulier celles de butane/propane et celle de fioul domestique.

Habillement : en net retrait

Les dépenses en textile, habillement et cuir sont en retrait pour le troisième mois consécutif. Avec un recul brutal en novembre : 4,7 % (après 1,2 % en octobre et 0,6 % en septembre), « probablement du fait des températures clémentes », commente l’Insee.

Biens durables : léger rebond

Les dépenses en biens durables ont rebondi légèrement en novembre 2015 (+0,5 % après -2 % en octobre). Les achats d’automobiles se sont stabilisés après la forte baisse d’octobre (+0,1 % après -3,5 %). Quant aux dépenses en équipement du logement, elles accélèrent (+0,7 % après +0,2 % en octobre). A noter la progression des achats d’articles de joaillerie. Comme en octobre, les dépenses en bricolage diminuent tandis que les achats de parfum augmentent.
 

Alimentaire : en hausse pour la première fois depuis 5 mois

Pour la première fois depuis juin 2015, la consommation alimentaire a augmenté en novembre (+0 ,6 %). « La consommation accrue de produits agroalimentaires explique l’essentiel de ce rebond », précise l’Insee.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises