Cession Commerce

La restauration : un marché toujours fragilisé

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Au premier trimestre 2010,  le marché de la restauration commerciale a diminué de 1,9 % en fréquentation en France par rapport au premier trimestre 2009, qui lui même avait déjà été difficile (visites en recul de 2 % par rapport au premier trimestre 2008), selon le panel NPD Crest.

Reprise timide de la dépense moyenne. En revanche, même si les clients français fréquentent moins les restaurants, la dépense moyenne par personne sur le 1er trimestre 2010 est en augmentation de +0,8 %, par rapport à la même période en 2009.

En ce qui concerne la restauration à table, les indicateurs sont négatifs au premier trimestre 2010 par rapport à 2009  : la fréquentation est en baisse de -2,5 % et la dépense moyenne par personne a diminué de -0,8 % pour atteindre 12,50 euros.  "Alors qu'en 2009, les consommateurs étaient davantage dans une logique de restriction de consommation, le début de l'année 2010 semble marquer la volonté des français de renouer avec la consommation mais via un plateau optimisé, le nombre de produits consommés par visite ayant augmenté malgré la dépense", estime  Christine Tartenson, directrice de la division Foodservice de NPD Group.

Le bilan est plus nuancé pour la restauration rapide. La fréquentation a diminué de -1,6 % par rapport au 1er trimestre 2009 mais la dépense moyenne a progressé de +2,8 % pour atteindre 4,40 euros. Paradoxalement, le nombre de produits consommés a baissé, "ce qui laisserait penser que les consommateurs se sont tournés davantage vers des produits "premiums", dans le cadre d'une offre sans doute aussi plus valorisée", analyse NPD Group.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises