Cession Commerce

La taxe sur les nuits d'hôtels suscite toujours des réactions

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

La taxe sur les nuits d'hôtels suscite toujours des réactions

Pour le syndicat hôtelier, la Faghit, la taxe de 2 % sur les nuits d'hôtels est malvenue car elle constitue un effort supplémentaire pour ce secteur, qui doit déjà faire face à de nombreux investissements.

Après le Synhorcat et l'Umih, c'est au tour de la Faghit (qui représente l'hôtellerie indépendante de séjour et saisonnière) de se manifester sur l'instauration d'une taxe de 2 % sur les chambres d'hôtels. Pour Claude Daumas, son président , "elle n'est pas la bienvenue car les hôtels sont déjà suffisamment taxés. "

Il déplore qu'il soit demandé un effort supplémentaire aux hôteliers qui doivent déjà faire face à de nombreux investissements, tant pour obtenir le classement de leurs établissements, que de la mise en conformité aux règles de sécurité incendie mais aussi d'accessibilité à toutes les formes de handicap. Pour Claude Daumas, "ils ont déjà dû supporter les compensations sociales accordées en contrepartie de la réduction du taux de TVA dans la restauration alors qu'ils ne bénéficient pas de cette réduction."

Le président de la Faghit se déclare particulièrement inquiet pour les hôteliers des DOM, qui devront supporter cette taxe en plus de la suppression de l'abattement de 30 % sur le bénéfice imposable, annoncée par le premier ministre lors de la présentation générale du plan de rigueur pour les entreprises des DOM.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises