Cession Commerce

Lancement du « PGE saison »

Par Sophie MENSIOR - Le 05 / 08 / 2020
Suivre sur Twitter

Lancement du « PGE saison »

Destiné au secteur du tourisme, particulièrement touché par la crise sanitaire, le PGE saison est disponible dans les réseaux bancaires dès le 5 août.

Le coup d’envoi du PGE « saison » sera donné le 5 août. Composante du plan Tourisme annoncé par le gouvernement le 14 mai dernier, il est ouvert aux secteurs liés au tourisme, restauration, hôtellerie, évènementiel, loisirs, culture ; des secteurs qui ont été durement touchés par l’interruption d’activité liée à l’application des mesures sanitaires.

Pour l’ensemble du secteur, toutes tailles d’entreprises confondues, la perte d’activité atteindrait en moyenne 40 %, alerte l’Observatoire de l’Economie du Tourisme (OET). Ce sont les professionnels de l’hôtellerie-restauration et les voyagistes qui sont les plus sévèrement atteints.

Le PGE Saison est un prêt garanti par l’Etat, disponible auprès des réseaux bancaires, dont les conditions sont plus favorables que celle d’un PGE classique. Alors qu’actuellement, le prêt est plafonné à 25 % du chiffre d’affaires 2019, le PGE saison sera basé sur les 3 meilleurs mois de l’année 2019, ce qui est plus avantageux pour les entreprises saisonnières.

Appui en trésorerie
 

Par exemple, le plafond maximum de PGE pour une entreprise très saisonnière appartenant au secteur de l’hôtellerie, telle qu’un camping, qui réalise 80 % de son chiffre d’affaires sur 3 mois passera de 25 à 80 % de son CA du dernier exercice clos.

Pour le ministre de l’économie, des finances et de la relance Bruno Le Maire : « Le PGE saison vient renforcer le prêt garanti par l’Etat pour les entreprises et professionnels dont l’activité est saisonnière, notamment dans le secteur de la restauration, de l’hôtellerie ou du tourisme. Ces secteurs durement touchés par la crise bénéficieront d’un appui en trésorerie renforcé, adapté à leurs besoins. L’Etat a répondu présent dès les premiers jours de la crise, il continuera d’accompagner les secteurs en difficulté ».

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises