Cession Commerce

Le calme revient

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

ooaa

La grogne des chauffeurs de taxis se dissipe. La raison ? La remise du rapport Chassigneux que la Fédération nationale des artisans taxis (Fnat) juge convenable : "Le rapport a pointé du doigt l'essentiel à Paris, qui est le problème de la circulation à l'extérieur de la ville. Quand on prend en compte ce paramètre, tout change", s'est exprimé Alain Estival, son président, tout en regrettant qu'il n'aille pas plus loin en terme d'autonomie de la profession.
Un compromis rendu possible grâce la prise en compte de l'indicateur économique sur plusieurs années comme préalable à la proposition de création de 20 000 licences de taxis, objectif avoué du gouvernement. Le rapport suggère par ailleurs la création d'une voie déviée Paris-Roissy accompagnée d'une facturation forfaitaire de ce trajet.
L'accès au chèque emploi service universel pour le paiement des courses est, par ailleurs, recommandé ainsi que le développement quantitatif et qualitatif de la formation initale et le renforcement de la visibilité optique des taxis et de celui des taximètres.

Ces pages pourraient vous intéresser :

< Retour à la liste

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises