Cession Commerce

Le climat des affaires défavorable en janvier

Par Sophie MENSIOR - Le 23 / 01 / 2019
Suivre sur Twitter

Le climat des affaires défavorable en janvier

Dans le commerce de détail, le climat des affaires reste sombre en janvier, après avoir chuté en décembre, selon l’Insee. Il se situe à son plus bas niveau depuis février 2015.

Après s’être dégradé en décembre dernier, le climat des affaires dans le commerce de détail et le commerce et la réparation automobile est mitigé en janvier 2019. L’indicateur, qui le synthétise, qui avait chuté le mois dernier, se maintient à 99 juste au-dessous de sa moyenne de longue période (100), indique l’Insee dans son enquête mensuelle de conjoncture.

En ce début d’année, les chefs d’entreprise sont moins pessimistes qu’en décembre concernant les perspectives d’activité du secteur. Cependant les intentions de commande restent en retrait. « Pourtant, note l’Insee, les chefs d’entreprise sont moins nombreux qu’en décembre à anticiper une baisse de leurs ventes au cours des trois prochains mois. » Par ailleurs, ils sont plus nombreux qu’en novembre à indiquer des difficultés de trésorerie.

Le climat des affaires est défavorable dans le commerce de détail. Il reste sombre, après un mois de décembre particulièrement difficile, marqué par le mouvement des Gilets Jaunes.  L’indicateur, qui le synthétise perd 2 points, après avoir chuté de huit points le mois précédent. Il se situe à son plus bas niveau depuis 2015.

Des stocks élevés

Le solde d’opinion sur les intentions de commande baisse de nouveau nettement dans le commerce de détail généraliste alors qu’il est quasi-stable dans le commerce de détail spécialisé. Dans ces deux secteurs, il se situe au-dessous de sa moyenne de longue période. Cependant, les détaillants sont moins pessimistes qu’en décembre concernant les perspectives générales d’activité du secteur.

Les détaillants signalent de nouveau des stocks élevés. Ceux-ci sont nettement moins nombreux qu’en décembre à prévoir d’augmenter leurs prix.  Quant à la situation de trésorerie, elle est estimée plus défavorable qu’en novembre.

Dans le commerce et la réparation d’automobiles et de motocycles, le climat des affaires se dégrade en janvier mais demeure à un niveau relativement élevé.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises