Logo cession commerce
Le climat des affaires progresse de nouveau  en juin

Le climat des affaires progresse de nouveau en juin

Le climat des affaires dans le commerce de détail et d’automobiles poursuit sa forte progression entamée en mai, selon l’Insee.

Par Sophie MENSIOR - le 29/06/21

L’embellie continue avec la poursuite de l’allègement des mesures sanitaires. En juin 2021, le climat des affaires progresse de nouveau fortement, selon la dernière enquête mensuelle de conjoncture de l’Insee.

Pour preuve : l’indicateur, qui le synthétise, gagne 8 points. Cette forte amélioration est principalement due « à la hausse du solde d’opinion sur les perspectives générales d’activité du secteur, et dans une moindre, à celle du solde d’opinion sur les intentions de commande », souligne L’Insee. Cet indicateur permet d’avoir une vision sur l’état actuel et futur de l’économie.

Poussée d’optimisme

En effet, en juin 2021, ce solde sur les perspectives générales d’activité du secteur pour les 3 prochains mois poursuit sa forte progression, en lien avec les dernières étapes du déconfinement. « Il se situe à son plus haut niveau depuis le début de la série (janvier 1991) », précise l’institut national de la statistique et des études économiques.

Quant aux autres indicateurs, tels que le solde sur les intentions de commande et sur les ventes prévues, ils augmentent de nouveau nettement. L’opinion des chefs d’entreprise sur l’évolution, passée comme prévue, des effectifs s’améliore légèrement.

Dans le commerce de détail, le climat des affaires continue de s’améliorer en juin 2021, à une allure moins rapide que le mois précédent. A 100, l’indicateur synthétique gagne 3 points et retrouve sa moyenne de longue période, qu’il n’avait plus atteinte depuis fin 2019.

En ce qui concerne le commerce et la réparation automobile, le climat des affaires s’améliore, de nouveau, fortement. A 116, il gagne 11 points et atteint son niveau le plus élevé depuis 3 ans, très largement au-dessus de sa moyenne (100).