Cession Commerce

Le label Fait Maison dans les restaurants mi-juillet

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Le label Fait Maison dans les restaurants mi-juillet

Le décret sur le "Fait Maison" devrait être publié mi-juillet. Il devrait permettre plus de transparence sur la confection des plats.

Le décrêt sur l'appellation "Fait Maison",  qui encadrera l'emploi de l'expression par les restaurateurs, sera publié mi-juillet. Cette mention ne sera désormais plus facultative mais obligatoire. Les restaurateurs, qui le ne précisent pas pour leurs plats fait maison, seront passibles d'amende.

Ce label doit certifier aux clients que les repas ont été cuisinés sur place,  à partir de "denrées brutes", fraîches on congelées. Les produits pourront cependant avoir été lavés et découpés ailleurs. Des dérogations, qui sont encore en discussion, seront prévues pour certains aliments tel que le pain, les pâtes, le riz, les condiments, la charcuterie ou encore le beurre.

L'objectif est de permettre aux clients de différencier les plats préparés directement sur place, de ceux confectionnés en usine. Il s'agit aussi d'inciter les restauteurs à proposer davantage de plats faits maison. Si tous les plats sont  préparés de cette façon, le logo officiel devrait pouvoir être apposé une seule fois, en tête du menu.

Mais pour les restaurateurs, certaines incohérences pourraient se faire jour. Comme en témoigne, Hubert Jan, président de la branche restauration de l'Umih (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie) , qui a déclaré il y a quelques temps à 20 Minutes : " Au vu des critères, des chaînes de restauration rapide pourront apposer la mention sur certains de leurs sandwichs...Je ne suis pas sûr que cette évolution réponde réellement au besoin de transparence des Français".

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises