Cession Commerce

Le label "Fait maison" simplifié

Par Sophie MENSIOR - Le 17 / 10 / 2016
Suivre sur Twitter

Le label "Fait maison" simplifié

D'ici la fin avril, un nouveau décret doit préciser les conditions d'application du dispositif "Fait maison", afin de le rendre plus simple et plus clair pour les consommateurs et restaurateurs.

Publié par décret le 11 juillet dernier, le label "Fait Maison " a peu fait recette auprès des restaurateurs et des consommateurs. C'est pourquoi, après consultation des acteurs de la filière restauration, Carole Delga, la secrétaire d'Etat, chargée du commerce, de l'artisanat et de la consoommation, a annoncé que ce label allait évoluer pour être "plus simple et plus clair pour tous".

Les principales évolutions du dispositif :

- Le "Fait-maison" concerne les produits crus transformés sur place, c'est à dire non cuits ou non dénaturés par quelque procédé que ce soit.

-Les seules exceptions à cette règle concernent les produits que le consommateur ne s'attend pas à ce qu'ils soient confectionnés sur place, tels que les pâtes, les fromages, le pain. Ainsi la pâte feuilletée doit dorénavant être cuisinée par le restaurateur pour porter la mention "Fait maison".

-Lorsque le restaurateur utilise un produit d'une marque de renom, le plat ne pourra pas être dit "Fait maison". Il sera précisé l'utilisation de ce produit de marque.

-La phrase "les plats Fait Maison sont élaborés sur place à partir de produits bruts", ne figurera que sur les cartes des restaurants souhaitant mettre en avant les plats "Faits maison".

" Avec le nouveau cahier des charges, les critères sont plus compréhensibles par tous, et valorisent le travail de cuisinier. Ainsi, le nouveau dispositif Fait Maison s'inscrit complètement avec l'artisan cuisinier car qu'est ce qu'un artisan si ce n'est un cuisinier qui  pratique du fait-maison ? ", a déclaré Roland Heguy, président confédéral de l'Umih (Union des métiers et des industries de l'hôtellerie), qui a participé à la concertation lancée par le ministère.

Le nouveau décret doit être publié courant avril au Journal Offficiel.

< Retour à la liste

Ces pages pourraient vous intéresser :

>Actualité
Magazine l'argus des commerces et des entreprises